Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Phosphore jaune en Ukraine: 26 victimes toujours hospitalisées (administration régionale)

    International
    URL courte
    0 1 0 0
    LVOV, 30 juillet - RIA Novosti. Vingt-six des 184 personnes hospitalisées en Ukraine à la suite du déraillement de 15 wagons-citernes contenant du phosphore jaune dans la région de Lvov le 16 juillet dernier se trouvent toujours à l'hôpital, a annoncé lundi Igor Gueritch, chef du département de la santé publique de l'administration régionale.

    "L'état de santé des victimes est stable et la plupart d'entre elles pourront quitter l'hôpital demain ou après-demain", a précisé le responsable.

    Un convoi transportant quelque 700 tonnes de phosphore jaune (une matière toxique dont la dose mortelle se situe entre 0,05 g et 0,15 g pour un adulte) du Kazakhstan vers les Pays-Bas via l'Ukraine a déraillé le 16 juillet dernier près du village d'Ojidiv, dans la région de Lvov. Quinze wagons-citernes se sont renversés dont six ont pris feu.

    184 personnes intoxiquées par des fumées dont 50 enfants ont été hospitalisées.

    Jeudi dernier, le convoi accidenté a été renvoyé au Kazakhstan.

    Lire aussi:

    L’utilisation par la coalition de bombes au phosphore à Raqqa est prouvée
    Une évacuation totale annoncée dans une ville US après un grave accident ferroviaire
    Syrie: la coalition utilise des bombes au phospore à Raqqa
    En Allemagne, une femme prend du phosphore blanc pour un morceau d’ambre
    Un convoi militaire US en Tchéquie impliqué dans un accident de la route
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik