Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Conflit osséto-géorgien: annulation d'une réunion de la Commission mixte de contrôle

    International
    URL courte
    Incident aérien en Géorgie (34)
    0 0 0

    La séance plénière de la Commission mixte de contrôle pour le règlement du conflit osséto-géorgien (CMC) a été annulée, a indiqué à RIA Novosti mercredi le coprésident russe de la CMC, Iouri Popov.

    MOSCOU, 8 août - RIA Novosti. La séance plénière de la Commission mixte de contrôle pour le règlement du conflit osséto-géorgien (CMC) a été annulée, a indiqué à RIA Novosti mercredi le coprésident russe de la CMC, Iouri Popov.

    La réunion a été reportée, probablement au mois de septembre, en raison des divergences existant entre les deux parties en conflit, a expliqué le diplomate.

    La délégation sud-ossète a renoncé à sa participation à la rencontre (qui devait réunir les coprésidents russe, géorgien, nord-ossète et sud-ossète de la commission) faute de garanties de sécurité.

    La délégation russe se trouvera dans la zone du conflit du 8 au 11 août et sera "à tout moment" prête à rencontrer le ministre d'Etat géorgien chargé du règlement des conflits, David Bakradze, a souligné M. Popov.

    Tbilissi a affirmé que l'incident aérien du 6 août (deux avions russes auraient violé l'espace aérien de la Géorgie et tiré des missiles sur son territoire, selon les assertions géorgiennes) avait rendu impossible la tenue de la réunion de la CMC.

    Le ministère russe des Affaires étrangères a pour sa part noté que chaque fois que la CMC semblait approcher d'un compromis, des provocations étaient organisées dans la zone du conflit osséto-géorgien en vue de démontrer l'inefficacité des mécanismes de négociations avec la participation russe.

    Les négociations sur le règlement du conflit entre Tbilissi et la république d'Ossétie du Sud, une république autoproclamée au sein de la Géorgie, se tiennent à quatre parties depuis le milieu des années 1990. Les réunions de la Commission mixte de contrôle ont lieu à Tskhinvali, à Tbilissi, à Vladikavkaz ou à Moscou.

    Dossier:
    Incident aérien en Géorgie (34)

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    L'Ossétie du Sud et l'Abkhazie rendent hommage aux victimes de l'agression géorgienne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik