Ecoutez Radio Sputnik
    International

    L'avion qui a tiré un missile sur l'Ossétie du Sud appartient à l'armée géorgienne (responsable sud-ossète)

    International
    URL courte
    Incident aérien en Géorgie (34)
    0 10

    L'avion qui a tiré un missile sur l'Ossétie du Sud (république autoproclamée sur le territoire géorgien) appartient à l'armée de l'air géorgienne, a déclaré mercredi le représentant plénipotentiaire du président sud-ossète à Moscou, Dmitri Medoïev.

    MOSCOU, 8 août - RIA Novosti. L'avion qui a tiré un missile sur l'Ossétie du Sud (république autoproclamée sur le territoire géorgien) appartient à l'armée de l'air géorgienne, a déclaré mercredi le représentant plénipotentiaire du président sud-ossète à Moscou, Dmitri Medoïev.

    "Selon nos services secrets, l'avion Su-25 qui a violé l'espace aérien de l'Ossétie du Sud et a tiré un missile sur notre territoire appartient à la Géorgie et fait partie de l'armée de l'air géorgienne", a indiqué le responsable.

    "Nous savons que ces avions sont pilotés non seulement par des militaires géorgiens, mais aussi par des mercenaires, notamment venus d'Ukraine", a indiqué M.Medoïev.

    L'avion Su-25 a tiré deux missiles air-sol. Un missile est tombé non loin du village géorgien de Tsiteloubani. Il a été découvert par un groupe de la Force mixte de maintien de la paix. L'autre missile, qui est tombé non loin du village sud-ossète de Zakhor, n'a toujours pas été retrouvé.

    "La police sud-ossète recherche le missile qui pourrait tout simplement avoir été mal fixé sur l'avion", a ajouté M.Medoïev.

    La partie géorgienne affirme qu'un avion russe a violé l'espace aérien géorgien avant d'attaquer au missile le village Tsiteloubani, dans le district de Gori. Le missile n'a pas explosé.

    L'armée de l'air russe a catégoriquement démenti les assertions géorgiennes.

    L'Ossétie du Sud affirme qu'un avion inconnu venant de l'est, donc de la Géorgie, a pénétré dans la zone du conflit osséto-géorgien par la partie montagneuse du territoire sud-ossète.

    Dossier:
    Incident aérien en Géorgie (34)

    Lire aussi:

    Bachar el-Assad se prononce sur le statut international de l’Ossétie du Sud
    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    Damas reconnaît l'Ossétie du Sud: un «acte profondément réfléchi»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik