Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Fatah-Hamas: le dialogue n'est possible que si les islamistes renoncent au pouvoir à Gaza (Abbas)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Le dialogue entre le Fatah et le Hamas ne pourra reprendre qu'après la restitution à l'Autorité palestinienne de la bande de Gaza, prise de force par les islamistes, rapporte l'agence MENA, se référant aux déclarations du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

    LE CAIRE, 8 août - RIA Novosti. Le dialogue entre le Fatah et le Hamas ne pourra reprendre qu'après la restitution à l'Autorité palestinienne de la bande de Gaza, prise de force par les islamistes, rapporte l'agence MENA, se référant aux déclarations du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

    "Le Hamas doit permettre un retour à la situation d'avant ce coup de force dans la bande de Gaza. Ils savent parfaitement comment le faire", a ajouté M. Abbas lors d'une conférence de presse à l'issue de ses négociations avec le président égyptien Hosni Moubarak.

    Le président de l'Autorité palestinienne a formellement démenti l'information selon laquelle des négociations secrètes seraient menées entre le Fatah et le Hamas. "Les agissements du Hamas dans la bande de Gaza ont des conséquences dévastatrices. Cela fait le jeu des ennemis du peuple palestinien, et aide tous ceux qui ne veulent pas d'un Etat palestinien indépendant", a souligné M. Abbas.

    Lors de leur rencontre en Egypte, les leaders égyptien et palestinien ont principalement discuté de la situation dans la bande de Gaza, de la progression du processus de paix au Proche-Orient et de l'initiative du président des Etats-Unis George W. Bush de convoquer une conférence internationale sur le Proche-Orient.

    Le président de l'Autorité palestinienne a fait part au président égyptien des résultats de ses rencontres avec le premier ministre israélien Ehoud Olmert et la secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, ainsi que de sa récente visite à Moscou.

    Conformément à l'initiative du président américain George W. Bush, la conférence doit rassembler les représentants officiels d'Israël, de l'Autorité palestinienne et de certains pays de la région, en vue d'examiner les problèmes qui empêchent la reprise des négociations et la création d'un Etat palestinien.

    C'est la première visite en Egypte du chef de l'Autorité palestinienne depuis que le mouvement Hamas a pris le pouvoir de force dans la bande de Gaza à la mi-juin. Après ce coup de force, M. Abbas a dissous le gouvernement formé par le Hamas, vainqueur des élections législatives en 2006. Le président de l'Autorité palestinienne a formé un nouveau gouvernement, dirigé par le premier ministre Salam Fayyad.

    Lire aussi:

    Netanyahou: la paix possible, si les Palestiniens reconnaissent «la réalité» sur Jérusalem
    La diplomatie russe donne une impulsion à la réconciliation palestinienne
    Poutine: la Palestine et Israël doivent combattre ensemble le terrorisme
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik