Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Litvinenko: quatre nouveaux endroits contaminés au polonium-210

    International
    URL courte
    Affaire Litvinenko (169)
    0 12
    S'abonner

    Le quotidien britannique Times a rendu publics, vendredi, quatre nouveaux endroits où la police avait découvert des traces de polonium-210, substance radioactive à l'origine de l'empoisonnement, en novembre dernier, de l'ex-agent des services secrets russes Alexandre Litvinenko.

    MOSCOU, 17 août - RIA Novosti. Le quotidien britannique Times a rendu publics, vendredi, quatre nouveaux endroits où la police avait découvert des traces de polonium-210, substance radioactive à l'origine de l'empoisonnement, en novembre dernier, de l'ex-agent des services secrets russes Alexandre Litvinenko.

    Selon le journal, des traces de polonium ont été trouvées dans le club de striptease "Hey Jo", dans le restaurant marocain "Dar Marra-kesh", dans la Mercedes d'Alexandre Litvinenko et dans un taxi du quartier de Lambeth.

    Dans le club de striptease "Hey Jo", du polonium a été découvert sur des sièges, des coussins et les portes de plusieurs cabines privées. Tous les objets ont été nettoyés, et il a fallu dans nombre de cas renouveler le revêtement des murs et les meubles. Un taux de contamination élevé a été enregistré sur un coussin et le tuyau d'un narguilé dans le restaurant marocain "Dar Marra-kesh", et un sac-poubelle a été contaminé dans le taxi londonien.

    Lors de cette enquête qui a coûté 3 millions de livres sterling, 47 sites suspects ont été vérifiés, et la substance radioactive a été retrouvée dans 21 d'entre eux.

    Alexandre Litvinenko, ex-officier du Service fédéral de sécurité (FSB) russe naturalisé en Grande-Bretagne, est décédé à Londres le 23 novembre dernier. Les autorités sanitaires britanniques ont affirmé avoir découvert dans sa dépouille une "importante" dose de polonium-210. Après plus de huit mois, les autorités britanniques n'ont toujours pas rendu publiques les causes du décès d'Alexandre Litvinenko.

    Dossier:
    Affaire Litvinenko (169)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik