Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Fruits et légumes se raréfient dans les paniers français

    International
    URL courte
    0 14
    S'abonner
    PARIS, 26 septembre - RIA Novosti. Plus d'un quart des Français déclarent ne pas acheter de fruits, de légumes ni de poisson, jugeant leur prix jugé trop élevé, selon un sondage du Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Credoc), publié mardi.

    26% des Français renoncent à acheter des fruits en raison de leur prix, 22 et 28% ne mangent pas de légumes ni de poisson pour la même raison.

    Une large majorité des Français (71%) estiment que le prix des fruits et légumes a augmenté l'année dernière.

    Pourtant, les Français reconnaissent les qualités nutritionnelles des fruits, légumes et poissons pour la santé, et 40% d'entre eux indiquent qu'ils aiment en manger et qu'il est nécessaire d'en consommer régulièrement.

    Le Credoc souligne toutefois que le prix perçu par le consommateur est souvent erroné par rapport au prix réel. Ainsi, 47% des Français déclarent qu'une grosse pomme coûte plus cher qu'un yaourt nature, alors que le fruit est en réalité moins cher.

    Selon le Credoc, les générations les plus âgées sont plus habituées à consommer des fruits et des légumes. Les représentants de la "génération Internet" (nés entre 1977 et 1986) en mangent quatre fois moins que leurs aînés (nés entre 1937 et 1946) dans leur jeunesse.

    Un jeune Français de 20 ans ne dépense aujourd'hui en moyenne que pour 100 euros de fruits et légumes par an, ce qui serait dû à une simplification accrue du modèle alimentaire, précisent les sociologues.

    Le sondage a été réalisé par téléphone entre fin mai et début juillet, sur un échantillon de 1.013 personnes de plus de 18 ans.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik