Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Haut-Karabakh: le président arménien sceptique sur un dénouement rapide du conflit

    International
    URL courte
    0 0 0
    EREVAN, 31 octobre - RIA Novosti. Le président arménien Robert Kotcharian s'est déclaré sceptique mercredi sur les perspectives de règlement du conflit dans le Haut-Karabakh, enclave peuplée en majorité d'Arméniens en Azerbaïdjan qui revendique son indépendance par rapport à Bakou.

    Il a ainsi réagi à l'optimisme affiché par les Etats-Unis qui n'ont pas exclu qu'un compromis sur le Haut-Karabakh soit trouvé avant la prochaine élection présidentielle en Arménie.

    "En regardant le document examiné lors des négociations, on peut croire qu'un certain progrès a été accompli. Cependant, compte tenu des déclarations et les approches militaristes de l'Azerbaïdjan, on a l'impression que ces deux processus sont séparés", a souligné mercredi le président arménien, cité par l'agence News Armenia.

    Le 26 octobre dernier, le coprésident américain du Groupe de Minsk de l'OSCE, Matthew Bryza, a déclaré que Bakou et Erevan devaient signer, avant le printemps 2008, un accord-cadre sur le règlement du conflit du Haut-Karabakh.

    "Il se peut que, d'ici l'élection présidentielle en Arménie qui aura lieu au printemps prochain, les chefs d'Etat arménien et azerbaïdjanais signent un accord-cadre sur le règlement du conflit dans le Haut-Karabakh", a indiqué M. Bryza, interrogé par la presse à l'aéroport international de Bakou.

    Selon lui, le président arménien Robert Kotcharian n'excluait pas, lors de la rencontre à Erevan des coprésidents du Groupe de Minsk, qu'un compromis puisse intervenir sur le Haut-Karabakh.

    Le Haut-Karabakh, enclave peuplée en majorité d'Arméniens en Azerbaïdjan, a fait sécession de Bakou au terme d'un conflit armé qui a fait plusieurs milliers de morts entre 1988 et 1994. La situation reste tendue malgré le cessez-le-feu intervenu en 1994 et les efforts de médiation du groupe de Minsk de l'OSCE (Russie, France et Etats-Unis).

    Lire aussi:

    Pilonnages de localités dans le Haut-Karabagh, deux civils tués et plusieurs blessés
    Haut-Karabakh: l'armée azerbaïdjanaise pilonne l'armée arménienne
    Nouvelle escalade des tensions au Haut-Karabakh
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik