Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Géorgie: les services secrets russes sont impliqués dans les troubles à Tbilissi (Saakachvili)

    International
    URL courte
    Manifestations en Géorgie (68)
    0 0 0

    Les services secrets russes sont impliqués dans l'organisation des affrontements entre les manifestants d'opposition et la police à Tbilissi qui ont déjà fait 360 blessés, a déclaré mercredi le président géorgien Mikhaïl Saakachvili dans un message télévisé à la nation.

    TBILISSI, 7 novembre - RIA Novosti. Les services secrets russes sont impliqués dans l'organisation des affrontements entre les manifestants d'opposition et la police à Tbilissi qui ont déjà fait 360 blessés, a déclaré mercredi le président géorgien Mikhaïl Saakachvili dans un message télévisé à la nation.

    "Nos services secrets ont rapporté qu'un gouvernement alternatif géorgien avait été formé en Russie", a annoncé M.Saakachvili commentant à la télévision les événements à Tbilissi où les forces de l'ordre ont dispersé mercredi par la force plusieurs milliers de manifestants qui exigent depuis le 2 novembre dernier la démission du président et la tenue de législatives en avril 2008.

    "Notre peuple ne permettra pas le déclenchement d'une guerre civile pareille à celle de 1991. Une enquête menée par nos services secrets a révélé que la Russie a versé des fonds et donné des instructions", affirme le président.

    Pour le moment, le Service des renseignements extérieurs de Russie (SVR) se refuse à commenter les déclarations de M.Saakachvili. "Nous ne commentons pas les propos du président géorgien. Nous les étudions", a indiqué à RIA Novosti le chef du service de presse du SVR, Sergueï Ivanov.

    Depuis l'arrestation en Géorgie d'un groupe de militaires russes, il y a un an, le 27 septembre 2006, et le scandale qui l'a suivie, les relations entre Moscou et Tbilissi n'ont cessé de se dégrader.

    Dossier:
    Manifestations en Géorgie (68)

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    Bout de ligne: Saakachvili finit par être expulsé en Pologne
    Expulsé en Pologne, Saakachvili traite Porochenko de «petit escroc»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik