Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le bras droit de Ben Laden revendique le meurtre de Benazir Bhutto

    International
    URL courte
    Assassinat de Benazir Bhutto (7)
    0 0 0

    Le meurtre de l'ex-première ministre pakistanaise Benazir Bhutto a été revendiqué par le chef de guerre Moustafa Abou Al-Yazid dans une déclaration par téléphone au nom d'Al-Qaida depuis l'Afghanistan, ont précisé vendredi plusieurs chaînes de télévision pakistanaises.

    ISLAMABAD, 28 décembre - RIA Novosti. Le meurtre de l'ex-première ministre pakistanaise Benazir Bhutto a été revendiqué par le chef de guerre Moustafa Abou Al-Yazid dans une déclaration par téléphone au nom d'Al-Qaida depuis l'Afghanistan, ont précisé vendredi plusieurs chaînes de télévision pakistanaises.

    "Elle était une fidèle de l'Amérique et promettait d'écraser les moudjahidins, et elle a été liquidée", a-t-il déclaré.

    L'Egyptien Moustafa Abou Al-Yazid, alias Saïd, a été désigné en mai 2007 au poste de chef des opérations d'Al-Qaida en Afghanistan. Il était auparavant trésorier du leader d'Al-Qaida, Oussama Ben Laden.

    L'ex-première ministre pakistanaise, Benazir Bhutto, est décédée jeudi après-midi à l'hôpital après avoir été blessé dans un attentat. Un kamikaze a ouvert le feu contre le véhicule de l'opposante avant de se faire sauter pendant un meeting rassemblant plusieurs milliers d'opposants à Rawalpindi, dans la banlieue d'Islamabad. L'attentat a coûté la vie à une vingtaine de personnes, dont plusieurs policiers, et a fait au moins quinze blessés.

    Dossier:
    Assassinat de Benazir Bhutto (7)

    Lire aussi:

    Pourquoi des membres de Daech passent-ils à Al-Qaïda?
    Expert de l’Onu: deux aspects distinguent Daech d’Al-Qaïda
    Vers une éventuelle alliance de Daech et d'Al-Qaïda?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik