Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Kurdistan: l'artillerie turque pilonne les positions kurdes dans le nord de l'Irak

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    L'artillerie turque a pilonné vendredi les bases des séparatistes kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le nord de l'Irak, rapporte la chaîne télévisée NTV se référant à l'administration du Kurdistan irakien.

    ANKARA, 11 janvier - RIA Novosti. L'artillerie turque a pilonné vendredi les bases des séparatistes kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le nord de l'Irak, rapporte la chaîne télévisée NTV se référant à l'administration du Kurdistan irakien.

    "Le pilonnage a duré une heure et demi. Les frappes étaient dirigées vers des zones inhabitées dans la zone d'Amadiyah (nord de l'Irak), frontalière avec la Turquie", indique la chaîne.

    Selon NTV, les pilonnages ont été menés par des unités déployées dans la province turque de Hakkari, limitrophe avec l'Irak.

    "On ignore si les tirs ont fait des victimes", a déclaré un représentant de l'administration du Kurdistan irakien cité par la chaîne.

    La télévision n'a pas commenté les informations relayées par les médias locaux et internationaux selon lesquelles l'aviation turque aurait bombardé des zones du nord de l'Irak plus tôt dans la journée.

    L'administration du Kurdistan irakien a quant à elle annoncé que l'aviation militaire turque réalisait des missions de patrouille dans les environs.

    L'état-major turc n'a pas confirmé pour l'instant les informations relatives au pilonnage des positions des séparatistes en territoire irakien.

    Le président turc Abdullah Gül a déclaré hier que les opérations transfrontalières de l'armée turque contre les bases du PKK situées dans le nord de l'Irak se poursuivraient.

    Le parlement turc avait donné en octobre dernier son feu vert au gouvernement afin de déloger les rebelles du PKK réfugiés dans le nord de l'Irak.

    Au moins 175 combattants kurdes ont été tués lors des trois raids aériens menés en décembre dernier. Selon les militaires turcs, le nord de l'Irak abriterait environ 3.500 séparatistes.

    Depuis 1984, le PKK mène une lutte armée dans le sud-est de la Turquie pour l'indépendance des Kurdes. Ce conflit a déjà fait près de 40.000 morts.

    Lire aussi:

    L’armée turque enregistre des pertes au nord de l’Irak
    La Turquie frappe des Kurdes en Syrie et en Irak sans coordination avec la coalition US
    L'armée turque subit de nouvelles pertes face au PKK
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik