Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Nucléaire nord-coréen: Moscou déplore le ralentissement des négociations à six

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 11 janvier - RIA Novosti. La Russie déplore le ralentissement du processus de négociations à six sur la dénucléarisation de la péninsule Coréenne, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Alexandre Lossioukov à l'issue de ses négociations vendredi à Moscou avec le sous-secrétaire d'État américain Christopher Hill.

    "Nous sommes unanimes dans notre regret au sujet d'une progression lente aux négociations à six sur le nucléaire nord-coréen. Quoi qu'il en soit, nous constatons qu'un certain progrès y a été enregistré l'année dernière", a dit le chef adjoint de la diplomatie russe.

    (Les négociations à six sur le problème nucléaire dans la péninsule Coréenne associent la Chine, les deux Corées, les Etats-Unis, la Russie et le Japon - ndlr.)

    "Nous venons d'avoir une bonne rencontre, procédant à un échange de vues. L'année dernière nous avons fait beaucoup sans pour autant achever le travail. Cette année, nous devons faire tout ce que nous n'avons pas réussi à faire l'année dernière", a fait remarquer pour sa part le négociateur américain sur le dossier nucléaire nord-coréen Christopher Hill.

    En octobre dernier, Pyongyang a accepté de désactiver ses principaux sites nucléaires à Yonbyon vers le 31 décembre 2007 et de fournir toute l'information authentique sur ses programmes nucléaires en échange de compensations énergétiques et autres de la part des participants aux négociations à six. Quoi qu'il en soit, ces délais n'ont pas été respectés.

    La veille, M. Hill a espéré que la Corée du Nord pourrait présenter les informations requises d'ici le 25 février prochain.

    Lire aussi:

    Qu’est-ce qui gêne la reprise des négociations à six sur la Corée du Nord?
    Comment Washington attise le militarisme en Corée du Nord
    Négociations secrètes entre les USA et la Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik