Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Iran: l'AIEA est la seule habilitée à négocier (Ahmadinejad)

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré samedi que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) était la seule habilitée à négocier avec l'Iran sur son programme nucléaire.

    TEHERAN, 12 janvier - RIA Novosti. Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré samedi que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) était la seule habilitée à négocier avec l'Iran sur son programme nucléaire.

    "Officiellement, l'Iran ne reconnaît que l'AIEA en tant qu'interlocuteur dans les négociations sur le problème nucléaire. Bien entendu, cela ne nous empêche pas de dialoguer sur les différentes questions avec d'autres pays", a-t-il déclaré, cité par son service de presse, lors d'une rencontre avec le directeur général de l'AIEA, Mohamed ElBaradei.

    Le dirigeant iranien a par ailleurs espéré que l'AIEA résisterait aux tensions des grandes puissances et resterait attachée à ses obligations. "Certains pays estiment que l'Agence ne sert qu'à mettre en oeuvre leur politique, ce qui empêche de créer une ambiance naturelle et juste", a-t-il estimé.

    Pour M. Ahmadinejad, l'énergie nucléaire est un "bien offert par Dieu" dont les besoins internationaux doivent augmenter de plusieurs fois d'ici vingt ou trente ans. "Il faut créer des possibilités légales pour tous les Etats afin qu'ils puissent exploiter cette énergie pure", a-t-il constaté.

    Le directeur général de l'AIEA a pour sa part estimé que la situation autour du programme nucléaire iranien évoluait "dans un bon sens" avant d'inviter l'administration iranienne à une collaboration tous azimuts.

    "L'Iran reconnaît l'autorité de l'AIEA en tant qu'organisation capable de jouer un rôle constructif pour équilibrer les droits et les obligations des Etats dans le domaine nucléaire", a indiqué de son côté le secrétaire du Conseil supérieur de la sécurité nationale d'Iran, Saïd Jalili, qui dirige les négociateurs iraniens sur le problème nucléaire.

    Selon M. Jalili, cité par son service de presse, le dossier nucléaire iranien a été "une bonne épreuve pour tous". Et d'ajouter que Téhéran a mené de tous temps une politique "légale et logique" tout en respectant ses engagements en vertu du Traité de non-prolifération nucléaire, avant de critiquer le comportement de "certaines puissances" faisant des "pressions destructrices" sur l'AIEA pour saper son autorité.

    Lire aussi:

    La Russie est opposée à l'implication de l'AIEA dans le processus de désarmement nucléaire
    Chef de la diplomatie iranienne: les USA ne respectent pas l’accord sur le nucléaire
    Nucléaire iranien: «Nos partenaires ont plus à perdre que nous», selon Téhéran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik