Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Nucléaire iranien: Téhéran accepte un délai de 4 semaines pour répondre aux questions de l'AIEA

    International
    URL courte
    0 1 0 0

    L'Iran a confirmé dimanche sa disposition à répondre dans un délai de quatre semaines à toutes les questions de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) au sujet de son programme nucléaire.

    TEHERAN, 14 janvier - RIA Novosti. L'Iran a confirmé dimanche sa disposition à répondre dans un délai de quatre semaines à toutes les questions de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) au sujet de son programme nucléaire.

    "La République islamique d'Iran n'a rien à cacher, c'est pourquoi l'administration iranienne a confirmé, lors d'une visite récente du patron de l'AIEA à Téhéran, sa disposition a répondre dans les plus brefs délais aux interrogations en suspens", a déclaré le vice-directeur de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique, Mohammad Saïdi, cité par la télévision iranienne.

    Selon M. Saïdi, la réponse aux questions de l'AIEA aurait pu prendre plusieurs mois, mais Téhéran a accepté de mettre les choses au clair dans un délai de quatre semaines afin de permettre au directeur général de l'AIEA, Mohammed ElBaradei, de préparer un nouveau rapport sur le programme nucléaire iranien d'ici début mars.

    Fin 2007, l'AIEA a officiellement clos une série de problèmes dans le cadre du dossier nucléaire iranien, notamment concernant l'utilisation des centrifugeuses à gaz de type P1 et P2 pour produire de l'uranium enrichi, l'uranium-métal, les expérimentations iraniennes avec du plutonium et l'origine des traces de plutonium découvertes dans un dépôt de déchets radioactifs à Karaj, à l'ouest de Téhéran.

    Parmi les questions de l'AIEA qui n'ont pas jusqu'à présent trouvé de réponse, on cite les traces d'uranium hautement enrichi découvertes par des inspecteurs internationaux à l'Université technique de Téhéran, l'exploitation de la mine de charbon de Ghachine et les expérimentations des chercheurs iraniens avec du polonium.

    Lire aussi:

    L’Iran pourra-t-il enrichir de l’uranium pour fabriquer une bombe atomique?
    L'Iran respecte ses engagements nucléaires, selon l’AIEA
    Chef de la diplomatie iranienne: les USA ne respectent pas l’accord sur le nucléaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik