Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Présidentielle géorgienne: un second tour est inutile (représentant de l'UE et ambassadeur américain)

    International
    URL courte
    0 110
    TBILISSI, 14 janvier - RIA Novosti. Le chef de la délégation de la Commission européenne (CE) en Géorgie Per Eklund et l'ambassadeur des Etats-Unis à Tbilissi John Tefft ont déclaré lundi qu'un second tour de l'élection présidentielle en Géorgie n'était pas nécessaire, rapporte l'agence News-Georgia.

    Néanmoins, l'opposition géorgienne n'accepte toujours pas la victoire de Mikhaïl Saakachvili et insiste sur la tenue d'un second tour.

    "J'espère que les élections parlementaires en Géorgie se dérouleront dans le calme, et que toutes les réponses seront alors données aux questions surgies au cours de la présidentielle anticipée, pour ne pas compromettre la crédibilité des autorités auprès de la population", a notamment déclaré M. Eklund devant les journalistes à l'issue d'une rencontre avec la présidente géorgienne par intérim Mme Nino Bourdjanadzé.

    De son côté, l'ambassadeur américain en Géorgie a estimé qu'au cours de l'élection présidentielle anticipée du 5 janvier dernier, il n'y avait pas eu d'irrégularités massives pouvant se répercuter sur les résultats du scrutin.

    "Il n'y a pas eu d'irrégularités massives. Aussi ne soutenons-nous pas la tenue d'un second tour", a indiqué le diplomate.

    Le 13 janvier dernier, la Commission électorale centrale (CEC) de Géorgie a entériné les résultats définitifs de la présidentielle anticipée dans le pays. Le président sortant Mikhaïl Saakachvili a recueilli 53,47% des suffrages exprimés, remportant ainsi l'élection dès le premier tour. Son principal rival - le candidat de l'opposition unifiée Levan Gatchetchiladze - a obtenu 25,67% des voix. L'opposition crie à la fraude.

    Lire aussi:

    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    Ex-Présidente du Parlement géorgien: Saakachvili a déclenché le conflit en Ossétie du Sud
    La CIA chercherait à torpiller le Mondial en Russie et ce à l'aide de Saakachvili
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik