Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Statut du Kosovo: de nouvelles solutions doivent être trouvées (ambassadeur de Slovénie à Moscou)

    International
    URL courte
    0 2 0 0

    Le processus de négociation sur la question du Kosovo étant épuisé, il faut rechercher de nouvelles solutions, a déclaré mardi lors d'une conférence de presse à Moscou Andrej Benedejcic, ambassadeur de Slovénie à Moscou.

    MOSCOU, 15 janvier - RIA Novosti. Le processus de négociation sur la question du Kosovo étant épuisé, il faut rechercher de nouvelles solutions, a déclaré mardi lors d'une conférence de presse à Moscou Andrej Benedejcic, ambassadeur de Slovénie à Moscou.

    "Nous considérons que les possibilités offertes par les négociations sont épuisées, et qu'il faut trouver de nouveaux moyens de résoudre ce problème", a indiqué l'ambassadeur du pays qui préside l'Union européenne en 2008, avant de faire remarquer que le cas du Kosovo était unique et exigeait une approche particulière.

    "Les Balkans sont une région du monde unique et nous devons trouver une solution convenable. Il serait étrange d'appliquer le scénario du Kosovo à d'autres régions du monde", a fait savoir M. Benedejcic, en référence à l'éventuelle réaction en chaîne que pourrait déclencher la proclamation unilatérale de l'indépendance du Kosovo.

    Selon le diplomate, l'avenir de la province dépend avant tout de l'Union européenne.

    "Le Conseil de sécurité de l'ONU joue un rôle de premier ordre dans le maintien de la paix et le règlement des conflits, mais ce rôle n'est pas exclusif, la Russie semble partager cet avis", a-t-il poursuivi.

    "Le Kosovo est une pierre d'achoppement, qui empêche l'adhésion de la Serbie à l'Union européenne. Je pense que nous devons nous appuyer sur cet argument dans nos contacts avec les autorités serbes", a affirmé M. Benedejcic.

    Selon le diplomate, la sécurité des Balkans et la résolution du problème kosovar constituent les priorités de la présidence slovène.

    "Les attentes concertant le rôle clé de l'UE dans le dossier du Kosovo sont fondées, et la présidence compte, tout en maintenant un haut niveau de cohésion interne, stimuler les efforts en vue d'une prise de décision garantissant une stabilité à long terme dans les Balkans", stipule le programme de la présidence slovène de l'UE.

    L'élargissement de l'UE, le dialogue interculturel, la mise en place d'un paquet de document sur l'énergétique, le problème du réchauffement climatique et la ratification du nouveau traité constitutionnel constituent les autres priorités de la Slovénie au cours de sa présidence.

    Lire aussi:

    L’UE débloque 2 M EUR pour une campagne d’information en Serbie. Dans quel but?
    «La division du Kosovo provoquera une réaction en chaîne»
    «Pour Macron, le Kosovo est la Serbie lorsque cela l’arrange»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik