Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Attentat visant l'ONU en Algérie: l'Organisation accusée d'unilatéralisme par ce pays du Maghreb

    International
    URL courte
    0 0 0

    L'Algérie dénonce la décision "unilatérale" des Nations unies d'instituer une commission d'enquête sur l'explosion perpétrée le 11 décembre dernier contre le siège de l'ONU à Alger, a déclaré le ministre algérien de l'Intérieur Abdelaziz Belkhadem.

    LE CAIRE, 16 janvier - RIA Novosti. L'Algérie dénonce la décision "unilatérale" des Nations unies d'instituer une commission d'enquête sur l'explosion perpétrée le 11 décembre dernier contre le siège de l'ONU à Alger, a déclaré le ministre algérien de l'Intérieur Abdelaziz Belkhadem.

    Lundi dernier, le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a annoncé son intention de procéder à une enquête indépendante sur l'attentat d'Alger qui avait emporté la vie de 17 fonctionnaires de l'Organisation.

    Le représentant permanent de l'Algérie à l'ONU n'a pas été consulté au sujet de cette commission. Cela signifie que les responsables de l'Organisation ont pris leur décision sans tenir compte de l'opinion de l'Algérie, écrit une agence nationale algérienne, citant les paroles de M. Belkhadem.

    Selon le ministre, ce geste de M. Ban Ki-moon dénote un manque de respect pour les membres de l'ONU et la Charte de l'organisation.

    L'Algérie condamne cette attitude, a souligné le ministre, ajoutant que son pays respectait tous ses engagements.

    Le 11 décembre 2007, deux voitures piégées avaient explosé presque simultanément dans différents quartiers de la capitale algérienne, tuant 67 personnes.

    Les terroristes visaient la Cour suprême d'Algérie et les bureaux des Nations unies. Perpétrées par des kamikazes, les attaques ont été revendiquées par la branche d'Al-Qaida au Maghreb.

    Lire aussi:

    Macron pourrait-il donner un nouveau souffle aux relations algéro-françaises?
    Pyongyang prêt à partager ses compétences en matière spatiale avec l’Algérie
    L’Algérie réclame des excuses à la France pour la colonisation
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik