Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Livni propose un nouveau durcissement de ton face à Téhéran

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    La vice-première ministre et ministre israélienne des Affaires étrangères, Tzipi Livni, qui sera reçue mercredi soir à Moscou par son homologue russe Sergueï Lavrov compte proposer un nouveau durcissement des sanctions contre l'Iran.

    MOSCOU, 16 janvier - RIA Novosti. La vice-première ministre et ministre israélienne des Affaires étrangères, Tzipi Livni, qui sera reçue mercredi soir à Moscou par son homologue russe Sergueï Lavrov compte proposer un nouveau durcissement des sanctions contre l'Iran.

    "Nous évoquerons la situation dans la région et la menace que représente l'Iran", a-t-elle indiqué dans un communiqué diffusé par l'ambassade d'Israël à Moscou.

    "Je pense que la Russie et la communauté internationale comprennent, tout comme Israël, que le monde ne peut pas permettre à l'Iran d'entrer en possession d'armes nucléaires. Le Conseil de sécurité de l'ONU doit s'y opposer en appliquant des sanctions plus efficaces", a-t-elle déclaré.

    A Moscou, Mme Livni entend également aborder une série de dossiers bilatéraux, notamment les perspectives d'un accord instaurant le régime sans visas entre les deux pays. "J'espère que la Russie et Israël seront réciproquement ouverts pour les touristes qui n'auront plus besoin de visas", a-t-elle dit.

    Evoquant le conflit israélo-palestinien, la ministre israélienne a rappelé avoir rencontré cette semaine le chef de l'équipe des négociateurs palestiniens Ahmad Qoreï. "Avec mes interlocuteurs russes, je discuterai non seulement de l'état actuel du processus de paix, mais aussi de la position israélienne sur le processus", a-t-elle souligné.

    Mme Livni a fait ressortir le rôle important de la Russie sur la scène internationale en tant que membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU et membre du Quartette (Russie, USA, UE et ONU). "Je suis sûre que nos échanges de vues nous permettront de voir comment la Russie pourrait contribuer au processus bilatéral", a-t-elle dit.

    La ministre israélienne a souligné qu'elle attachait beaucoup d'importance à sa visite en Russie. "En multipliant les échanges de vues, nous renforçons la coopération mutuelle entre Israël et la Russie. Nous avons des relations particulières avec la Russie qui se fondent, entre autres, sur le fait qu'Israël dénombre plus d'un million de ressortissants de la Russie et de l'ex-URSS", a-t-elle rappelé.

    Lire aussi:

    La Palestine confirme la fin de sa coopération avec Israël en matière de sécurité
    Israël s’applique à supprimer la présence militaire iranienne en Syrie
    Poutine informé sur des «infos top secret concernant l'Iran»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik