Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ahmadinejad croit à la victoire de la résistance palestinienne

    International
    URL courte
    0 3 0 0

    Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a fermement condamné mercredi les représailles de l'armée israélienne dans la bande de Gaza.

    MOSCOU, 16 janvier - RIA Novosti. Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a fermement condamné mercredi les représailles de l'armée israélienne dans la bande de Gaza, qui ont fait plusieurs dizaines de morts et de blessés, en se déclarant convaincu de la victoire de la résistance palestinienne sur Israël.

    "Le grand peuple palestinien qui, tout désarmé qu'il est, défend aujourd'hui sa foi, son honneur et sa dignité finira nécessairement par vaincre", a-t-il indiqué, cité par son service de presse, lors d'un entretien téléphonique avec le premier ministre du gouvernement islamiste du Hamas, Ismaïl Haniyeh.

    "Le régime sioniste (Israël) et ses protecteurs se croient capables de faire reculer le peuple palestinien, mais ils se trompent", a souligné M. Ahmadinejad.

    Le président iranien a présenté ses condoléances à l'un des dirigeants du Hamas, l'ex-ministre palestinien des Affaires étrangères Mahmoud Zahar, dont le fils a trouvé la mort lors de la dernière opération israélienne.

    M. Haniyeh a de son côté remercié l'administration iranienne pour son soutien à la résistance palestinienne en promettant "d'écraser les ennemis du peuple palestinien".

    La situation s'est nettement aggravée depuis quelques jours dans la zone du conflit israélo-palestinien, où les tirs de roquette vers Israël effectués depuis la bande de Gaza se sont intensifiés. Plusieurs dizaines de Palestiniens ont trouvé la mort dans une opération de représailles lancée à Gaza par l'armée israélienne.

    Lire aussi:

    Poutine: la Palestine et Israël doivent combattre ensemble le terrorisme
    L'aviation israélienne frappe la bande de Gaza en représailles, des blessés
    La Palestine confirme la fin de sa coopération avec Israël en matière de sécurité
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik