Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Affaire de Courchevel: Mikhaïl Prokhorov demande un non-lieu

    International
    URL courte
    0 11 0 0
    MOSCOU, 16 janvier - RIA Novosti. L'avocat de l'homme d'affaires Mikhaïl Prokhorov, Me Alexandre Genko-Starosselsky, a demandé au juge français saisi du dossier de son client de prononcer un non-lieu, indique le blog de M. Prokhorov.

    "Une lettre a été envoyée le 15 janvier dernier au juge d'instruction du TGI de Lyon M. Nicolas Chareyre, lui demandant de rendre à l'égard de M. Prokhorov une ordonnance de non-lieu afin de mettre un terme à l'action judiciaire, faute de preuves", écrit l'avocat.

    Selon lui, l'enquête effectuée en décembre 2006 et en janvier 2007 n'a abouti à aucun résultat. Etant donné que "l'instruction n'a pas progressé d'un iota" et que l'article 175-1 du code français de procédure pénale autorise les parties - à l'expiration d'un délai d'un an à compter de la date du premier interrogatoire - à demander au juge d'instruction de déclarer qu'il n'y a lieu à suivre, le juge est tenu de répondre à la demande de non-lieu dans un délai de 30 jours, indique Me Genko-Starosselsky.

    L'ancien directeur général du groupe Norilski Nickel, Mikhaïl Prokhorov, et ses deux compagnes russes ont été arrêtés à la fin de 2006 dans la station alpine de Courchevel lors d'une opération menée par la police de Chambéry dans le cadre d'une enquête sur un réseau de prostitution. Au total, 11 à 15 personnes (citoyennes de différents pays) ont été appréhendées. M. Prokhorov et ses compagnes ont été conduits à Lyon. Placés en garde à vue, ils ont été relâchés sans être mis en examen.

    Selon les informations officielles, M. Prokhorov détient 28,2% des actions de Norilski Nickel, le plus grand producteur mondial de nickel et de palladium.

    Lire aussi:

    Lyon et Besiktas privés de Coupes d’Europe par l’UEFA
    Incendie de la Banque de France: l'artiste russe Pavlenski écroué
    Lyon-Besiktas: on savait que ça allait se passer mais on n’a pas pu l’empêcher
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik