Ecoutez Radio Sputnik
    International

    British Council: Washington prend le parti des Britanniques

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    Les Etats-Unis ont apporté vendredi leur soutien au gouvernement britannique sur le dossier du British Council, dont la Russie a exigé la fermeture des bureaux régionaux.

    WASHINGTON, 18 janvier - RIA Novosti. Les Etats-Unis ont apporté vendredi leur soutien au gouvernement britannique sur le dossier du British Council, dont la Russie a exigé la fermeture des bureaux régionaux.

    "Nous soutenons entièrement le gouvernement britannique", a affirmé le porte-parole du département d'Etat américain, Sean McCormack.

    Jeudi, l'administration Bush s'était déclarée "attristée" par les mesures prises par les autorités russes à l'égard des employés du British Council à Saint-Pétersbourg et à Ekaterinbourg en espérant que le contentieux serait réglé "honnêtement et rapidement de façon à permettre au British Council de poursuivre ses bonnes oeuvres en Russie".

    Le British Council a rouvert lundi ses bureaux régionaux de Saint-Pétersbourg et d'Ekaterinbourg, dont les autorités russes avaient imposé la fermeture, ceux-ci n'ayant pas été enregistrés selon les modalités en vigueur.

    Le ministère russe des Affaires étrangères a crié à la "provocation" en menaçant de ne plus délivrer de visas aux employés des consulats britanniques. Parallèlement, le Service fédéral de sécurité (FSB) a annoncé mardi avoir entamé un "travail d'explication" auprès des employés russes du British Council en vue d'éviter qu'ils ne se laissent entraîner dans les "jeux provocateurs" des Britanniques.

    Jeudi, le directeur exécutif du British Council, Martin Davidson, a annoncé la suspension des activités des bureaux régionaux en Russie.

    Le British Council est une institution gouvernementale britannique qui a pour mission d'établir des relations culturelles entre le Royaume-Uni et d'autres pays, mais aussi de promouvoir l'apprentissage de la langue anglaise dans le monde.

    Lire aussi:

    Deux chasseurs britanniques décollent en urgence d’une base écossaise
    «Ici, il n’y a pas d’Ovni» mais une enveloppe «secrète»
    Un trésor retrouvé dans un piano au Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik