Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Kouriles: Tokyo souhaite négocier avec Moscou (ministre japonais des AE)

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    Le Japon souhaite progresser dans le dossier des Kouriles du Sud et mènera à cette fin des négociations avec la Russie, a déclaré le ministre japonais des Affaires étrangères Masahiko Komura.

    TOKYO, 18 janvier - RIA Novosti. Le Japon souhaite progresser dans le dossier des Kouriles du Sud et mènera à cette fin des négociations avec la Russie, a déclaré le ministre japonais des Affaires étrangères Masahiko Komura.

    "Nous devons avoir des consultations sérieuses avec la Russie afin de progresser dans la question des territoires du Nord", a-t-il fait savoir.

    Le ministre a ajouté que le Japon souhaitait mettre en place des relations de partenariat avec la Russie dans la mise en valeur de l'Extrême-Orient et de la Sibérie orientale "et d'intensifier la coopération tous azimuts, sur la base du plan d'action russo-japonais adopté en 2003".

    Le Japon estime que les Kouriles du Sud (Chikotan, Itouroup, Kounachir, Habomai) ont été occupées illégalement par l'Union soviétique à la fin de la seconde Guerre mondiale et considère leur restitution comme une condition sine qua non de la signature du traité de paix avec la Russie.

    Moscou a déclaré à plusieurs reprises que la Russie était prête à mener des négociations en vertu de la déclaration commune ratifiée en 1956 par les parlements des deux pays qui stipule que "suite à la signature du traité de paix, la Russie est disposée à examiner la possibilité d'un transfert de souveraineté au Japon de l'île de Chikotan et l'archipel des Habomai".

    Ces îles présentent un intérêt stratégique pour la Russie, car elles permettent le libre-accès à l'océan Pacifique des navires basés à Vladivostok.

    Lire aussi:

    Poutine: Moscou et Tokyo pourraient travailler ensemble sur les îles Kouriles
    Une mission d’affaires japonaise visite les Kouriles pour la première fois
    Hospitalité sans précédent: Poutine reconduit en voiture un ex-Premier ministre japonais
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik