Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Présidentielle en Serbie: le nationaliste Tomislav Nikolic en tête, avec 39,57% des voix

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    Le vice-président du Parti radical serbe (SRS), Tomislav Nikolic, arrive en tête de l'élection présidentielle qui a eu lieu dimanche en Serbie, avec 39,57% des voix, a annoncé la Commission électorale après le dépouillement de 76% des bulletins.

    BELGRADE, 21 janvier - RIA Novosti. Le vice-président du Parti radical serbe (SRS), Tomislav Nikolic, arrive en tête de l'élection présidentielle qui a eu lieu dimanche en Serbie, avec 39,57% des voix, a annoncé la Commission électorale après le dépouillement de 76% des bulletins.

    Le président en exercice et leader du Parti démocrate, Boris Tadic, a recueilli lui 35,45% des suffrages.

    Le premier est farouchement opposé à l'indépendance du Kosovo et favorable à un rapprochement avec Moscou, tandis que le second se veut réformateur et prône l'intégration au sein de l'Union européenne.

    Il est désormais certain qu'aucun des candidats en lice n'a pu recueillir 50% des voix, permettant de remporter l'élection au premier tour. Le second tour, qui opposera Boris Tadic à Tomislav Nikolic, aura lieu le 3 février prochain.

    Les autres candidats en lice arrivent largement derrière: Velimir Ilic (Nouvelle Serbie, NS) - 7,45%, Milutin Mrkonjic (Parti socialiste de Serbie, SPS) - 5,96%, Cedomir Jovanovic (Parti libéral-démocrate, LDP) - 5,39%, Istvan Pastor (Coalition des Hongrois de Voïvodine) - 2,58%, Milanka Karic (Force de Serbie - Bogoljub Karic) - 0,98%, Marijan Risticevic (Parti national paysan, NSS) - 0,46% et Jugoslav Dobricanin (Parti réformiste) - 0,28%.

    Le taux de participation officiel s'est élevé à 61,5%.

    Lire aussi:

    Un mémorial dédié aux victimes des bombardements de l’Otan bientôt érigé en Serbie
    Le Président serbe Aleksandar Vucic prête serment
    L’UE débloque 2 M EUR pour une campagne d’information en Serbie. Dans quel but?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik