Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Saisie d'actifs russes en France: un entrepreneur confirme avoir racheté les créances de Noga

    International
    URL courte
    Saisie de comptes russes en France (13)
    0 18 0 0

    L'homme d'affaires américain Alexandre Kogan a confirmé mardi avoir racheté les dettes russes auprès de la société suisse Noga, en litige financier avec Moscou, pour les revendre à l'Etat russe.

    MOSCOU, 22 janvier - RIA Novosti. L'homme d'affaires américain Alexandre Kogan a confirmé mardi avoir racheté les dettes russes auprès de la société suisse Noga, en litige financier avec Moscou, pour les revendre à l'Etat russe.

    Lors d'une conférence de presse à Moscou, M. Kogan a précisé avoir racheté les créances de Noga auprès de quatre banques suisses créancières de Noga avant de les céder à l'Etat russe. Après avoir déposé le bilan en 1993, Noga avait cédé aux banques en question ses créances russes dont le montant a été établi plus tard à environ 70 millions de dollars par un arbitrage international de Stockholm.

    "C'était pour moi une transaction purement financière", a-t-il indiqué. "J'ai gagné plusieurs millions de dollars", a ajouté M. Kogan, sans pour autant dévoiler d'autres chiffres.

    Selon M. Kogan, le président de Noga, Nessim Gaon, procède périodiquement à des saisies de comptes ou de biens russes dans le seul but de calmer ses créanciers, car sa dette personnelle s'élève à 190 millions de dollars.

    La justice française a récemment annoncé le gel des comptes de plusieurs organismes russes, dont ceux de l'agence RIA Novosti, auprès de la filiale parisienne de la banque russe VTB.

    La société de courtage Noga et le gouvernement russe s'accusent mutuellement d'avoir violé un contrat de troc nourriture contre pétrole d'un montant de 1,5 milliard de dollars signé en 1991. Dans le cadre des poursuites intentées contre l'Etat russe, Noga a obtenu plusieurs saisies temporaires de biens russes à l'étranger: ce fut le cas des comptes de la Banque centrale russe et du voilier-école Sedov en 2000 en France, de deux avions au salon du Bourget en 2001 et d'une collection de tableaux du musée des beaux-arts Pouchkine en 2005 en Suisse.

    Dossier:
    Saisie de comptes russes en France (13)

    Lire aussi:

    L’Ukraine devra payer sa dette de 3 mds USD à Moscou sur décision d’un tribunal londonien
    Le gouvernement US fait la lumière sur les revenus de Trump
    La première chanson de Maria Zakharova consacrée à l’amour performée en public
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik