Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Kosovo: la Russie évoque l'ouverture de la boîte de Pandore

    International
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 24 janvier - RIA Novosti. L'indépendance unilatérale du Kosovo aura des conséquences imprévisibles dans le monde entier, a estimé jeudi l'ambassadeur russe auprès de l'OTAN, Dmitri Rogozine, en comparant le dossier à la boîte de Pandore.

    Lors d'une conférence de presse à Moscou, M. Rogozine a estimé que du statut du Kosovo dépendaient les destinées du monde entier, le sort même des normes du droit international élaborées au XXe siècle au prix du sang et d'erreurs multiples.

    "Suivons-nous les mêmes règles au XXIe siècle, ou, comme le disait Dostoïevski, si Dieu n'existe pas, tout est permis? Je suis sûr qu'il y a suffisamment d'écervelés, en Espagne par exemple, qui vous diront: si les Kosovars le peuvent, pourquoi ne le pouvons-nous pas? De nouveaux remous sont observés en Irlande du Nord. Ils sont observés non seulement en Ossétie du Sud, en Abkhazie et au Haut-Karabakh, mais dans le monde entier. La boîte de Pandore est en train de s'ouvrir", s'est-il exclamé.

    L'ambassadeur russe a estimé que le problème du Kosovo serait de moins en moins présent dans l'agenda de l'OTAN, car les Américains l'ont laissé seul face à l'Europe.

    "Pour l'Europe, comme pour le monde entier, cette situation restera catastrophique, sinon dramatique, pour de longues décennies à venir", a-t-il résumé.

    Lire aussi:

    Le Kosovo, premier «exportateur» de terroristes européens au Moyen-Orient
    «La division du Kosovo provoquera une réaction en chaîne»
    Crimée, Kosovo: le Président tchèque dénonce le «double standard»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik