Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Adhésion à l'OTAN: l'Ukraine et la Géorgie doivent répondre à des critères précis (ambassadeur russe)

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    La Géorgie et l'Ukraine aspirant à adhérer à l'Alliance de l'Atlantique Nord ne répondent pas aux critères requis, a estimé jeudi dans une conférence de presse à RIA Novosti le nouveau représentant permanent de la Russie auprès de l'OTAN Dmitri Rogozine.

    MOSCOU, 24 janvier - RIA Novosti. La Géorgie et l'Ukraine aspirant à adhérer à l'Alliance de l'Atlantique Nord ne répondent pas aux critères requis, a estimé jeudi dans une conférence de presse à RIA Novosti le nouveau représentant permanent de la Russie auprès de l'OTAN Dmitri Rogozine.

    Les politiques ukrainiens ont espéré dans une lettre adressée au secrétaire général de l'OTAN Jaap de Hoop Scheffer que l'Ukraine pourrait adhérer au Plan d'action pour l'adhésion (MAP) établi par l'OTAN lors du futur sommet de l'Alliance à Bucarest début avril prochain.

    En Géorgie, au référendum du 5 janvier dernier, 77% des citoyens se sont prononcés pour l'adhésion du pays à l'Alliance de l'Atlantique Nord.

    "Quels que soient les standards appliqués, ni l'Ukraine ni la Géorgie ne répondent actuellement aux critères (requis pour adhérer à l'OTAN) et ne peuvent par conséquent pas y être invitées", a poursuivi M. Rogozine.

    "Toutes ces danses autour de la Géorgie et de l'Ukraine sont plutôt rituelles et extrêmement politisées", a-t-il dit.

    L'OTAN possède un statut (le Traité de Washington) suffisamment rigoureux et des critères stricts appliqués à tout Etat devenant candidat à l'adhésion à l'Alliance, a expliqué l'ambassadeur russe auprès de l'OTAN.

    Ces critères impliquent aussi certaines mesures concrètes en matière de réformes politiques - notamment la démocratie à l'occidentale, a rappelé Dmitri Rogozine.

    A part cela, a-t-il repris, il existe des standards économiques bien déterminés pour adhérer à l'OTAN, ainsi que la nécessité d'une réforme militaire.

    "Enfin, le principal critère: le pays candidat ne doit se trouver en état de guerre avec personne et ne pas avoir de problème sur son territoire. Cela doit être une puissance souveraine, tranquille dans ses frontières", a indiqué Dmitri Rogozine.

    Lire aussi:

    Porochenko est certain de l'adhésion de son pays à l'Otan
    Aucune chance pour l'Ukraine d'adhérer prochainement à l'Otan, selon un diplomate allemand
    L'Ukraine dans l'Otan: ce n'est pas pour demain, selon Washington
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik