Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Kosovo: pas d'alternative au règlement négocié (source au Kremlin)

    International
    URL courte
    0 8 0 0

    Vendredi prochain, le président russe Vladimir Poutine examinera le problème du Kosovo avec son homologue serbe Boris Tadic et le premier ministre Vojislav Kostunica, a confié à RIA Novosti une source au Kremlin.

    MOSCOU, 24 janvier - RIA Novosti. Vendredi prochain, le président russe Vladimir Poutine examinera le problème du Kosovo avec son homologue serbe Boris Tadic et le premier ministre Vojislav Kostunica, a confié à RIA Novosti une source au Kremlin.

    "Les négociations porteront sans doute sur le Kosovo. Selon Moscou et Belgrade, il n'existe pas d'alternative raisonnable au règlement négocié de ce problème sous l'égide de l'ONU", a déclaré la source.

    Bien que formellement partie intégrante de la Serbie, le Kosovo est administré depuis 1999 par l'ONU. Les Kosovars albanais souhaitent se séparer de la Serbie. L'Occident est prêt à reconnaître leur indépendance, mais Belgrade ne peut leur accorder qu'une vaste autonomie. La Russie soutient la Serbie opposée à un remaniement des frontières qui violerait la Charte des Nations unies.

    En outre, "la rencontre envisagée de M. Poutine avec les dirigeants serbes fournira aux deux parties une occasion d'échanger leurs vues sur les divers aspects des relations bilatérales et de la coopération dans l'arène internationale", a ajouté l'interlocuteur de l'agence.

    M. Poutine rencontrera MM. Tadic et Kostunica vendredi 25 janvier à Moscou.

    Lire aussi:

    «La division du Kosovo provoquera une réaction en chaîne»
    Le Président serbe prêt à négocier avec les Albanais du Kosovo
    Unification Albanie-Kosovo, une menace pour la paix en Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik