Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Républiques autoproclamées: la Géorgie explique son refus de signer un accord de non-recours à la force

    International
    URL courte
    0 0 10

    Le président géorgien lie le refus de Tbilissi de signer un document interdisant le recours à la force dans la zone des conflits abkhazo-géorgien et osséto-géorgien au problème du contrôle de l'exécution de tels accords.

    STRASBOURG, 24 janvier - RIA Novosti. Le président géorgien lie le refus de Tbilissi de signer un document interdisant le recours à la force dans la zone des conflits abkhazo-géorgien et osséto-géorgien au problème du contrôle de l'exécution de tels accords.

    "Il nous faut des garanties réelles, nous devons savoir qui contrôlera le non- recours à la force", a indiqué le leader géorgien interrogé par le chef de la délégation russe à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe Konstantin Kossatchev. Le député russe voulait savoir pourquoi la Géorgie n'avait pas confirmé par des documents son intention de ne pas recourir à la force dans les zones de ces conflits.

    M. Saakachvili s'est en outre prononcé en faveur de l'élargissement de la présence de contingents de paix dans ces zones. "Il faut que le format de maintien de la paix soit élargi", a-t-il estimé, sans pour autant préciser les détails de sa proposition.

    Lire aussi:

    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    La Géorgie demande à l'Ukraine d'extrader son ex-Président Saakachvili
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik