Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ukraine: pas de demande d'adhésion à l'OTAN (ministère de la Justice)

    International
    URL courte
    0 0 10

    La lettre adressée par le président, la première ministre et le président du parlement ukrainien au secrétaire général de l'Alliance de l'Atlantique Nord (OTAN) Jaap de Hoop Scheffer au début de 2008 n'est pas une demande d'adhésion à l'Alliance, a précisé vendredi le ministère ukrainien de la Justice.

    KIEV, 25 janvier - RIA Novosti. La lettre adressée par le président, la première ministre et le président du parlement ukrainien au secrétaire général de l'Alliance de l'Atlantique Nord (OTAN) Jaap de Hoop Scheffer au début de 2008 n'est pas une demande d'adhésion à l'Alliance, a précisé vendredi le ministère ukrainien de la Justice.

    "L'appel dans lequel le président ukrainien, le président de la Rada Suprême (parlement ukrainien) et la première ministre ukrainienne confirment la position politique officielle concernant la prochaine étape des relations avec l'OTAN n'est pas un acte juridique et ne peut donc avoir de conséquences juridiquement contraignantes pour l'Ukraine. Il ne faut pas non plus le considérer comme une demande d'adhésion à l'OTAN", est-il indiqué dans un communiqué de presse du ministère publié en réponse aux protestations de l'opposition du pays.

    Au début de 2008, le président Viktor Iouchtchenko, la première ministre Ioulia Timochenko et le président de la Rada Suprême (parlement) ont suggéré dans une lettre au secrétaire général de l'OTAN Jaap de Hoop Scheffer que l'Ukraine pourrait adhérer au Plan d'action pour l'adhésion (MAP) établi par l'OTAN lors du futur sommet de l'Alliance à Bucarest début avril prochain. L'opposition ukrainienne a considéré cette lettre comme une demande d'entrée à l'OTAN.

    Lire aussi:

    Porochenko est certain de l'adhésion de son pays à l'Otan
    L’adhésion de l’Ukraine à l’Otan amènera à un durcissement des défis géopolitiques
    Aucune chance pour l'Ukraine d'adhérer prochainement à l'Otan, selon un diplomate allemand
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik