Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Moscou souhaite dynamiser les relations russo-polonaises (Zoubkov)

    International
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 8 février - RIA Novosti. Le premier ministre russe Viktor Zoubkov, qui a reçu vendredi à Moscou son homologue polonais Donald Tusk, s'est déclaré disposé à donner une nouvelle dimension aux relations russo-polonaises.

    "Je considère votre visite comme une étape importante dans l'histoire des relations russo-polonaises que nous voyons fondées sur le respect mutuel, le bon voisinage et l'intérêt réciproque", a-t-il fait savoir.

    "Le gouvernement russe est ouvert au dialogue et est prêt à rechercher des solutions susceptibles de donner une nouvelle dimension aux relations russo-polonaises", a affirmé le premier ministre russe.

    M. Zoubkov a cependant constaté que toutes les forces politiques en Pologne ne partageaient pas la volonté des deux peuples de promouvoir leur coopération.

    "Hélas, tout le monde ne suit pas la même approche à Varsovie. Mais je sais que le gouvernement polonais est disposé à développer les relations avec la Russie dans un esprit constructif", a poursuivi le chef du cabinet russe.

    M. Tusk a pour sa part remercié son homologue russe pour son "approche chaleureuse et constructive qui a permis de renouer rapidement les contacts".

    "Je me réjouis de vous entendre dire que nous devons tout faire pour assainir nos relations. Pour cela, il faut savoir discuter et trouver des solutions aux problèmes existants en dépit de toutes les difficultés", a constaté le premier ministre polonais.

    "Notre rencontre doit priver nos détracteurs moscovites et varsoviens de leurs arguments", a déclaré M. Tusk.

    Lire aussi:

    Convoqué par le parquet polonais, Tusk dénonce une «campagne politique» contre lui
    Loi sur l’Holocauste: «le bon sens et la simple probité humaine» doivent l’emporter
    «Des ours ivres armés de mitraillettes ne courent pas dans les rues de Moscou»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik