Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Fillon au Kazakhstan: Astana et Paris poursuivront le dialogue sur l'indépendance énergétique

    International
    URL courte
    0 0 0

    Astana et Paris poursuivront leur dialogue en vue de garantir l'indépendance énergétique des deux pays, a annoncé vendredi le premier ministre français François Fillon en visite au Kazakhstan.

    ASTANA, 8 février - RIA Novosti. Astana et Paris poursuivront leur dialogue en vue de garantir l'indépendance énergétique des deux pays, a annoncé vendredi le premier ministre français François Fillon en visite au Kazakhstan.

    Il a déclaré avoir examiné avec le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev un large éventail de questions, dont l'indépendance énergétique des deux pays. Les parties ont décidé de poursuivre le dialogue dans ce domaine.

    La coopération entre la France et le Kazakhstan joue un rôle particulier, a souligné M. Fillon, ajoutant que ce partenariat méritait d'être renforcé.

    Le premier ministre français a affirmé avoir discuté de la coopération franco-kazakhe au sein des organisations internationales avec M. Nazarbaïev.

    Intéressée par un élargissement de la coopération avec les pays fournisseurs de matières énergétiques, la France considère le Kazakhstan comme l'un de ses partenaires importants et prometteurs dans ce domaine. La part du Kazakhstan dans les importations d'hydrocarbures en France s'élève à 9%, ce qui le place en quatrième position après la Norvège (16%), la Russie (12%) et l'Arabie saoudite (11%).

    La France est le cinquième partenaire économique du Kazakhstan (après la Russie, la Chine, la Suisse et l'Italie). En 2007, les échanges commerciaux franco-kazakhs ont dépassé 4 milliards de dollars. Quant aux investissements français dans l'économie kazakhe, ils ont atteint 3,7 milliards de dollars.

    Le Kazakhstan exporte vers la France du pétrole, des métaux bruts, des produits métalliques, chimiques et agricoles. Il importe de France des équipements électriques, électroniques et mécaniques, des articles de consommation courante, des médicaments, des cosmétiques, des voitures, des denrées alimentaires et des matériaux de construction. La France lui fournit également des produits de luxe: vins, fruits de mer, fromages, parfumeries, produits de beauté, vêtements et accessoires.

    Plus de 40 sociétés françaises travaillent actuellement au Kazakhstan dans les domaines pétrochimique, minier et énergétique, ainsi que dans les transports et le secteur tertiaire.

    Lire aussi:

    Guterres exprime son plein soutien au processus d’Astana sur la Syrie
    L’Inde et le Pakistan sur le point de rejoindre l’OCS
    Un contingent eurasien en Syrie?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik