Ecoutez Radio Sputnik
    International

    FCE: pas de démarches concrètes des partenaires occidentaux vers un compromis (Poutine)

    International
    URL courte
    Nouvelle stratégie de sécurité russe (Poutine) (10)
    0 0 0
    MOSCOU, 8 février - RIA Novosti. La Russie ne voit pas de démarches concrètes des partenaires occidentaux à la recherche d'un compromis sur le Traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE), a déclaré le président russe Vladimir Poutine, dressant vendredi devant le Conseil d'Etat le bilan de ses huit années passées à la tête de l'Etat.

    "Nous ne voyons aucune démarche concrète à la recherche d'un compromis", a-t-il dit. On nous met pratiquement devant la nécessité de riposter. On nous oblige à adopter des décisions appropriées".

    Comme l'a souligné le chef de l'Etat, depuis des décennies, la Russie respecte strictement tous ses engagements internationaux.

    "Nous appliquons toutes les ententes internationales, y compris en matière de sécurité, et tous les accords internationaux, notamment le Traité sur les forces conventionnelles en Europe, le FCE", a-t-il indiqué.

    "Nos partenaires parmi les Etats membres de l'Alliance de l'Atlantique Nord n'ont pas ratifié certains documents et ne les mettent pas en application, tout en exigeant que nous les respections à titre unilatéral. En même temps, l'Alliance s'élargit et rapproche son infrastructure militaire de nos frontières", a fait remarquer le président russe.

    "Nous avons démantelé nos bases à Cuba et au Vietnam, et qu'avons-nous reçu en échange? De nouvelles bases américaines en Roumanie et en Bulgarie, ainsi que de nouvelles zones de positionnement ABM en Pologne", a poursuivi M. Poutine.

    "On essaie de nous persuader que ces démarches ne sont pas dirigées contre la Russie, mais nos préoccupations sont légitimes", a souligné le président.

    Dossier:
    Nouvelle stratégie de sécurité russe (Poutine) (10)

    Lire aussi:

    Washington a «mis le cap sur la révision de traités internationaux sur la stabilité»
    Selon Macron, le rêve de Poutine serait de «démanteler l'UE»
    Poutine cite les causes du recours à l’arme nucléaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik