Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Présidentielle russe: après l'OSCE, le Conseil nordique refuse d'envoyer ses observateurs

    International
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 8 février - RIA Novosti. Le Conseil nordique, qui regroupe le Danemark, la Norvège, la Suède, la Finlande et l'Islande, n'enverra pas ses représentants à l'élection présidentielle en Russie, indique un communiqué du Conseil diffusé vendredi.

    En décembre dernier, le Conseil nordique a publié une information selon laquelle il envisageait d'envoyer ses observateurs à l'élection du président russe.

    "Le Conseil a pris une décision conforme à ses principes en matière de suivi des élections: n'envoyer d'observateurs que si les élections se déroulent dans une région limitrophe des pays membres du Conseil et s'il s'agit d'élections législatives. C'est la raison pour laquelle le Conseil nordique n'enverra pas ses observateurs à l'élection du président de la Russie le 2 mars prochain", lit-on dans le communiqué.

    Le document rappelle que des représentants de cette organisation ont autrefois assisté aux élections parlementaires russes.

    Le président de la Douma (chambre basse du parlement russe) a invité trois observateurs du Conseil à venir suivre l'élection présidentielle en Russie.

    Selon l'information publiée par le Conseil en décembre dernier, il envisageait de travailler en coopération étroite avec l'Assemblée parlementaire de l'OSCE.

    Or, l'Assemblée parlementaire et le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme de l'OSCE ont refusé d'envoyer leurs observateurs à l'élection présidentielle russe.

    Lire aussi:

    La liste des observateurs électoraux étrangers invités à la présidentielle russe s’allonge
    Le candidat à la présidentielle russe Boris Titov donne son pronostic sur l’élection
    La presse française a-t-elle bien observé les observateurs des élections russes?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik