International

Mort de Badri Patarkatsichvili: un "coup inattendu" pour l'opposition géorgienne

International
URL courte
0 01
S'abonner

La mort de l'homme d'affaires géorgien Badri Patarkatsichvili, connu pour son opposition farouche au président Mikhaïl Saakachvili, est un "coup inattendu" pour l'opposition géorgienne, ont unanimement estimé jeudi la majorité parlementaire et l'opposition.

TBILISSI, 13 février - RIA Novosti. La mort de l'homme d'affaires géorgien Badri Patarkatsichvili, connu pour son opposition farouche au président Mikhaïl Saakachvili, est un "coup inattendu" pour l'opposition géorgienne, ont unanimement estimé jeudi la majorité parlementaire et l'opposition.

"C'est un coup inattendu pour l'opposition. Il n'est de secret pour personne que les leaders de l'opposition sont souvent allés à Londres pour rencontrer M. Patarkatsichvili, non pour des conseils mais pour de l'argent. On ne sait pas si les héritiers de M. Patarkatsichvili continueront ce financement", a déclaré à la presse la députée Nazi Aronia, du groupe pro-présidentiel.

Interrogés par RIA Novosti, les autres députés de la majorité parlementaire ont évité de commenter la mort de M. Patarkatsichvili.

"Quand quelqu'un meurt, soit on dit de bonnes choses de lui, soit on se tait. Moi, je préfère me taire", a déclaré le vice-président du comité des affaires juridiques du parlement géorgien, Gueorgui Bokeria.

De leur côté, les leaders de l'opposition géorgienne ont estimé que le décès de l'homme d'affaires était une grande perte pour la Géorgie et l'ont qualifié de "patriote fou amoureux de son pays".

La famille de M. Patarkatsichvili n'a pas encore décidé où l'opposant serait enterré.

M. Patarkatsichvili, 52 ans, qui a vécu ces derniers mois en Grande-Bretagne, est décédé dans la nuit de mardi à mercredi dans sa maison de Leatherhead, dans le Surrey, près de Londres. Sa mort serait due à une crise cardiaque, selon une enquête préalable, tandis que ses partisans et son médecin personnel affirment que l'opposant géorgien n'a jamais souffert de maladies cardiaques.

Lire aussi:

Une nouvelle carte du déconfinement rendue publique lors du discours du Premier ministre
Selon le Pr. Raoult, «le Lancet demande des comptes aux auteurs» de l’étude publiée
Une photo de Castaner dégustant des huîtres sur une plage sans respecter les gestes barrières fait polémique
Jean-Jacques Bourdin flashé à 186 km/h à plus de 100 km de son domicile, son permis de conduire confisqué
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook