Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Gazprom au Kirghizstan: Bichkek donne son feu vert

    International
    URL courte
    0 0 0

    Le Kirghizstan a invité Gazprom à prendre part à la privatisation envisagée du secteur pétrogazier, a annoncé le premier ministre kirghiz Igor Tchoudinov lors des négociations avec le PDG du géant russe Alexeï Miller.

    Le Kirghizstan a invité Gazprom à prendre part à la privatisation envisagée du secteur pétrogazier, a annoncé mercredi le premier ministre kirghiz Igor Tchoudinov lors des négociations avec le PDG du géant russe Alexeï Miller.

    Le chef du gouvernement kirghiz a proposé à Gazprom de s'associer à la privatisation des sociétés publiques Kyrgyzgaz et Kyrgyzneftegaz. M.Miller a confirmé l'intention du groupe russe de devenir un partenaire stratégique du Kirghizstan dans ce domaine.

    Il a souligné que les investissements annuels de Gazprom s'élevaient au total à environ 15 milliards de dollars et que le géant gazier était prêt à offrir au Kirghizstan "un très sérieux programme d'investissements pour une période allant jusqu'à 2020".

    "Gazprom est une entreprise socialement responsable", a souligné M.Miller, ajoutant qu'en cas d'accès au capital des entreprises kirghizes, le groupe envisageait d'implanter des "infrastructures sociales" dans la république. Il s'agit notamment de centres de vacances au bord du lac Issyk Kul.

    De son côté, M.Tchoudinov a espéré que Gazprom participerait non seulement à la production de gaz au Kirghizstan, mais aussi "à son transport et sa distribution".

    Lire aussi:

    Une nouvelle technologie de liquéfaction de gaz prochainement créée en Russie
    Le russe Gazprom exporte une quantité de gaz record grâce à une «Bête de l’Est»
    Le géant russe Gazprom bat son propre record d’exportation de gaz en Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik