Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Bosnie-Herzégovine: Moscou appelle au retrait rapide de l'ONU

    International
    URL courte
    0 10

    La Russie souhaite le prochain transfert des responsabilités de l'ONU en Bosnie-Herzégovine aux autorités légitimes de ce pays, les objectifs des accords de Dayton étant dans l'ensemble atteints.

    NEW YORK (Nations unies), 20 mai - RIA Novosti. La Russie souhaite le prochain transfert des responsabilités de l'ONU en Bosnie-Herzégovine aux autorités légitimes de ce pays, les objectifs des accords de Dayton étant dans l'ensemble atteints.

    "Le principal impératif est la remise des responsabilités des structures internationales aux autorités bosniaques légalement élues. Nous estimons qu'il est grand temps d'appliquer les mesures ébauchées en février dernier par le Comité directeur du Conseil de mise en oeuvre de la paix", a déclaré mardi le représentant permanent de la Russie auprès de l'ONU Vitali Tchourkine lors d'une réunion du Conseil de sécurité, ajoutant que les axes principaux étaient le retrait de l'appareil du haut représentant de l'ONU et sa transformation en appareil du haut représentant de l'Union européenne.

    Selon lui, les principaux objectifs "découlant du traité de Dayton sont dans l'ensemble atteints", comme en témoigne l'accord de stabilisation et d'association entre la Bosnie-Herzégovine et l'UE, "qui devrait être signé dans les prochains jours".

    Une part importante des responsabilités en matière de fonctionnement des organes de pouvoirs incombe actuellement au haut représentant de l'organisation des Nations unies en Bosnie-Herzégovine, poste institué en vertu des accords de paix de Dayton de 1995. Ce poste est actuellement occupé par le diplomate slovaque Miroslav Lajcak, qui est également représentant spécial de l'UE dans ce pays. Son mandat expirera le 30 juin 2008.

    "Il est bien clair que la situation en Bosnie-Herzégovine est équivalente à celle qui règne dans d'autres Etats des Balkans, où il n'y a aucun haut représentant de l'ONU", a-t-il souligné.

    Lire aussi:

    Les Serbes de Bosnie contre les exercices de l’Otan: «Qu’ils s’entraînent ailleurs!»
    L'uranium appauvri de retour en Bosnie?
    Président tchèque: la Bosnie-Herzégovine, futur tremplin pour Daech en Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik