Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Processus de paix au Proche-Orient: Israël rejette l'idée d'un calendrier rigide (Livni)

    International
    URL courte
    0 0 0
    TEL AVIV, 20 mai - RIA Novosti. La ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Livni doute des possibilités de conclure un accord de paix avec les Palestiniens en 2008, critiquant les efforts visant à soumettre le processus de paix à un calendrier rigide, annonce mardi le quotidien israélien Haaretz.

    Mme Livni, qui conduit la délégation israélienne aux négociations avec les Palestiniens, a fait savoir lors d'une rencontre avec la présidente de la chambre des représentants du Sénat américain Nancy Pelosi que "les délais prévus pour parvenir à un traité de paix sont importants, mais le contenu du document l'est plus encore. Des cadres temporels rigides peuvent susciter attentes, déception, et violence".

    "Les leçons du passé nous enseignent que les parties doivent avoir les coudées franches et du temps pour signer un accord. Nous savons également que les documents au contenu trouble ne font que prolonger le conflit sans rapprocher son achèvement", a déclaré Mme Livni, successeur pressenti du premier ministre actuel Ehud Olmert, éclaboussé par une affaire de corruption, et qui pourrait présenter sa démission prochainement.

    L'Etat hébreu et l'Autorité palestinienne ont relancé le processus de paix en novembre 2007 dans la foulée de la conférence d'Annapolis (Maryland), avec l'objectif d'atteindre un règlement du conflit courant 2008.

    Lire aussi:

    John Kerry reproche à Israël de ne pas vouloir se réconcilier avec les Palestiniens
    Washington contre le plan de Mahmoud Abbas pour le processus de paix au Proche-Orient
    Netanyahou: la paix possible, si les Palestiniens reconnaissent «la réalité» sur Jérusalem
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik