Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Corée du Nord: prochaine reprise des consultations à six (Yonhap)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Les consultations à six sur la dénucléarisation de la Corée du Nord, bloquées depuis l'automne dernier, pourraient reprendre "d'ici quelques semaines", a annoncé mardi à Washington le négociateur en chef américain Christopher Hill, cité par l'agence sud-coréenne Yohnap.

    MOSCOU, 20 mai - RIA Novosti. Les consultations à six sur la dénucléarisation de la Corée du Nord, bloquées depuis l'automne dernier, pourraient reprendre "d'ici quelques semaines", a annoncé mardi à Washington le négociateur en chef américain Christopher Hill, cité par l'agence sud-coréenne Yohnap.

    "D'ici quelques semaines, nous nous attendons à une sorte d'accélération de nos efforts", a indiqué M. Hill, qui dirige la délégation américaine aux consultations à six (Russie, Chine, Etats-Unis, Japon, Corée du Nord et Corée du Sud).

    En mai, la Corée du Nord a remis aux Américains 18.822 pages de copies de documents concernant ses activités nucléaires, et Washington s'est déclaré satisfait de leur contenu. Désormais, ces copies devraient être remises à la Chine, pays qui dirige les consultations à six.

    Les désaccords entre Washington et Pyongyang empêchent depuis l'automne 2007 les diplomates des six pays de parvenir à un accord sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne. Les Etats-Unis ont exigé la présentation de la liste intégrale des programmes nucléaires de Pyongyang, tandis que la Corée du Nord insistait pour que les Américains l'excluent de la liste des pays soutenant le terrorisme. Ces questions sont, selon toute vraisemblance, sur le point d'être réglées.

    Les documents assemblés par Pyongyang couvrent ses activités nucléaires depuis 1986.

    Début mai, la Corée du Nord a déclaré que sur les onze missions en matière de démantèlement des sites nucléaires, huit ont été réalisées et trois autres sont en cours de réalisation. Selon le département d'Etat américain, il s'agit d'extraire le combustible usagé du réacteur de 5 MW de Yongbyon, de détruire les barres de la pile et d'éliminer toute possibilité de fabrication de nouvelles barres.

    Lire aussi:

    Comment Washington attise le militarisme en Corée du Nord
    Qu’est-ce qui gêne la reprise des négociations à six sur la Corée du Nord?
    Contacts Kim-Trump prévus: une chance de percée ou la reprise d’une longue routine?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik