Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Séisme en Chine: un hôpital mobile russe remplace des secouristes

    International
    URL courte
    0 0 0
    PEKIN, 20 mai - RIA Novosti. Un hôpital mobile russe remplacera l'équipe de 50 secouristes russes qui quittent mardi la province chinoise du Sichuan où un séisme de magnitude 8 sur l'échelle de Richter a fait quelque 34.000 morts, a annoncé mardi un responsable du ministère russe des Situations d'urgence joint par téléphone à Chengdu, la capitale de la province.

    "Les médecins russes se rendront dans la ville de Pengzhou" conformément à une décision prise mardi par les autorités chinoises, a indiqué le porte-parole sans préciser la durée de la mission des médecins en Chine. "D'habitude, l'hôpital mobile reste dans la région sinistrée pendant environ quinze jours", selon lui.

    L'équipe de sauveteurs russes, qui rentre en Russie à 20h00 locales (12h00 GMT), est la seule équipe de secours étrangère à avoir découvert une survivante ensevelie sous les décombres.

    Un tremblement de terre, dont la magnitude a été révisée par les sismologues chinois à 8 sur l'échelle de Richter, a frappé le district de Wenchuan de la province du Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine, le 12 mai. Les secousses telluriques ont également touché les provinces du Guangxi et du Shaanxi, ainsi que la ville de Chongqing. Le bilan officiel est de plus de 34.000 morts dont 32.400 dans la province du Sichuan. Plus de 9.500 personnes se trouveraient encore sous les décombres.

    Un deuil national de trois jours a été décrété en Chine lundi dernier en hommage aux victimes du séisme. Les journaux chinois et la plupart des sites internet chinois ont renoncé à la couleur en adoptant le noir et blanc. Le bilan définitif du tremblement de terre peut atteindre 70.000 morts.

    Lire aussi:

    Après le séisme du Sichuan, les sauveteurs russes offrent leur aide à la Chine
    Un séisme de magnitude 6,6 frappe la Chine centrale
    Le séisme en Chine aurait fait des centaines de morts, 24.000 maisons endommagées
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik