Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Cyclone Nargis: seul un quart des sinistrés ont reçu l'aide internationale (Ban Ki-moon)

    International
    URL courte
    0 0 0

    RIA Novosti. Seul 25% des victimes du cyclone Nargis ont reçu l'aide humanitaire internationale, a déclaré mardi aux journalistes le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avant sa tournée dans le Sud-Est asiatique durant laquelle il envisage de se rendre au Myanmar et en Thaïlande.

    NATIONS UNIES, 20 mai - RIA Novosti. Seul 25% des victimes du cyclone Nargis ont reçu l'aide humanitaire internationale, a déclaré mardi aux journalistes le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avant sa tournée dans le Sud-Est asiatique durant laquelle il envisage de se rendre au Myanmar et en Thaïlande.

    D'après les Nations unies, environ 2,5 millions de personnes ont besoin de secours urgents. Début mai, le cyclone Nargis a dévasté le Myanmar, faisant environ 78.000 morts.

    "Nous traversons un moment critique. Il faut coordonner les efforts de la communauté mondiale afin d'aider d'urgence les sinistrés. A l'heure actuelle, seul 25% des populations ayant besoin de notre aide l'ont reçue", a indiqué M. Ban Ki-moon.

    Selon lui, le but principal de sa visite au Myanmar et en Thaïlande est de coordonner l'octroi de l'aide humanitaire avec l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) et avec les autorités birmanes.

    A cet effet, le secrétaire général de l'ONU envisage de rencontrer le président du Myanmar, Than Shwe, qu'il a vainement essayé de joindre par téléphone à plusieurs reprises et auquel il a envoyé trois messages, lui demandant d'ouvrir plus largement les portes du pays à l'ONU et à d'autres organisations internationales.

    Les Nations unies et les pays occidentaux avaient antérieurement critiqué les autorités birmanes pour les retards dans la livraison de l'aide humanitaire aux sinistrés et les lenteurs dans la délivrance de visas aux fonctionnaires de l'ONU.

    Lire aussi:

    Quand l'Onu souffle le froid et le chaud sur l'Arabie saoudite
    Poutine et al-Sissi condamnent les violences en Birmanie
    La pire crise humanitaire depuis la Seconde Guerre mondiale en 2018?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik