Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie-Israël: Damas ne renoncera pas à ses "relations naturelles" avec Téhéran (al-Assad)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Neuf jours après la reprise des négociations entre Israël et la Syrie, le président syrien Bachar al-Assad a fait savoir qu'il ne renoncerait pas à ses relations avec l'Iran, ce qui constitue une condition de l'Etat hébreu en vue de la conclusion du traité de paix, écrit le quotidien syrien El-Watan.

    DAMAS, 30 mai - RIA Novosti. Neuf jours après la reprise des négociations entre Israël et la Syrie, le président syrien Bachar al-Assad a fait savoir qu'il ne renoncerait pas à ses relations avec l'Iran, ce qui constitue une condition de l'Etat hébreu en vue de la conclusion du traité de paix, écrit le quotidien syrien El-Watan.

    Selon le journal, M. al-Assad a informé une délégation de députés britanniques se trouvant actuellement à Damas, que "la Syrie était attachée à la conservation des relations naturelles qui l'unissent à l'Iran".

    Mercredi 21 mai, la Syrie et Israël ont officiellement annoncé la reprise des négociations de paix indirectes sous l'égide de la Turquie. Celles-ci étaient gelées depuis huit ans en raison de désaccords sur l'avenir des hauteurs du Golan, conquises par Israël en 1967 et peuplées de 20.000 Israéliens, dont Damas souhaite la restitution intégrale.

    Le 28 mai, l'Iran et la Syrie ont signé un mémorandum de coopération en matière de défense suite à la visite à Téhéran du ministre syrien de la Défense Hassan Turkmani.

    Lire aussi:

    «Écarter l’Iran des affaires syriennes»: Israël peut-il espérer une coopération russe?
    Téhéran créerait une base militaire permanente en Syrie
    Israël s’applique à supprimer la présence militaire iranienne en Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik