Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Crise politique ukrainienne: Timochenko menace de démissionner (TV)

    International
    URL courte
    0 0 0

    La première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko présentera sa démission si le parti du président Viktor Iouchtchenko, qui forme actuellement une coalition avec le Bloc Ioulia Timochenko (BIT), conclut une alliance avec le Parti des régions (opposition), a-t-elle déclaré à la télévision ukrainienne.

    KIEV, 30 mai - RIA Novosti. La première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko présentera sa démission si le parti du président Viktor Iouchtchenko, qui forme actuellement une coalition avec le Bloc Ioulia Timochenko (BIT), conclut une alliance avec le Parti des régions (opposition), a-t-elle déclaré à la télévision ukrainienne.

    S'exprimant en direct sur la chaîne Ukraïna jeudi soir, l'égérie de la révolution orange a fait savoir que si M. Iouchtchenko "créait une coalition avec le Parti des régions, [elle] ne pourrai[t] pas en faire partie", Mme Timochenko se sentant "absolument inutile au sein d'un tel bloc".

    Sur fond de tensions constantes entre le président et sa première ministre, cette dernière a reconnu ne pas être "une fan du président".

    "Je vous le dis très honnêtement, car j'en sais plus que vous" sur M. Iouchtchenko, a-t-elle indiqué.

    Selon elle, des "tractations" ont actuellement lieu entre le parti pro-présidentiel et le Parti des régions pro-russe de Viktor Ianoukovitch, alors que des informations concernant un possible limogeage du gouvernement actuel s'intensifient, comme en témoignent les récentes déclarations du ministre ukrainien de l'Intérieur Iouri Loutsenko.

    Selon Mme Iouchtchenko, la coalition "démocratique" du Bloc Ioulia Timochenko (BIT) et du Bloc présidentiel est "cependant encore solide", même si elle traverse des heures difficiles du fait de son "hétérogénéité".

    Le dernier affrontement en date entre le président et la première ministre a concerné l'adoption de lois anti-inflationnistes. Les députés du BIT avaient à cette occasion bloqué la tribune du parlement, empêchant M. Iouchtchenko de prononcer un discours.

    Par la suite, une loi limitant le mandat du chef du gouvernement en faveur du secrétariat du président du pays avait été votée.

    Lire aussi:

    Timochenko compare le virus Petya à Piotr Porochenko
    Affaire Manafort: la diplomatie russe pointe des imprécisions
    Timochenko donne la date d'une éventuelle désintégration de l'Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik