Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Drone géorgien: la réunion du Conseil de sécurité "insensée" sans participation abkhaze (Lavrov)

    International
    URL courte
    Aggravation de la crise russo-géorgienne (59)
    0 0 0

    Il serait "insensé" que le Conseil de sécurité de l'ONU se penche sur le problème de l'avion sans pilote géorgien abattu le 20 avril dernier sans participation des représentants abkhazes, estime le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    MOSCOU, 30 mai - RIA Novosti. Il serait "insensé" que le Conseil de sécurité de l'ONU se penche sur le problème de l'avion sans pilote géorgien abattu le 20 avril dernier sans participation des représentants abkhazes, estime le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    "Sans l'Abkhazie (une république autoproclamée en territoire géorgien, ndlr), il est impossible de tirer au clair cette affaire. Le fait que les représentants de ce pays soient privés de participer à la réunion montre la malhonnêteté qui règne autour de ce dossier", a-t-il déclaré aux journalistes.

    Dans un rapport publié le 26 mai, la Mission d'observation des Nations Unies en Géorgie (MONUG) affirme qu'un MIG-29 russe a abattu un drone géorgien le 20 avril dernier dans la zone du conflit abkhazo-géorgien, que les avions russes et géorgiens sont tenus de ne pas survoler en vertu des accords internationaux.

    L'armée abkhaze avait dans un premier temps revendiqué la responsabilité de l'incident.

    Le ministère russe des Affaires étrangères (MID) a formellement rejeté ces affirmations.

    Dossier:
    Aggravation de la crise russo-géorgienne (59)

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    Moscou révèle les «terribles» conséquences d’une possible adhésion de la Géorgie à l’Otan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik