Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Nucléaire nord-coréen: Washington et Moscou constatent un certain progrès (Hill)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Les Etats-Unis et la Russie constatent un certain progrès sur la question de la reprise des négociations à six et se déclarent satisfaits de la coopération en matière de désarmement nucléaire de la Corée du Nord, a indiqué vendredi à Moscou le sous-secrétaire d'État américain Christopher Hill.

    MOSCOU, 30 mai - RIA Novosti. Les Etats-Unis et la Russie constatent un certain progrès sur la question de la reprise des négociations à six et se déclarent satisfaits de la coopération en matière de désarmement nucléaire de la Corée du Nord, a indiqué vendredi à Moscou le sous-secrétaire d'État américain Christopher Hill.

    (Les négociations à six sur le problème nucléaire dans la péninsule Coréenne associent la Chine, les deux Corées, les Etats-Unis, la Russie et le Japon - ndlr.)

    "C'est une question complexe, mais nous apercevons un progrès et nous pourrons, par conséquent, passer à une autre étape (du désarmement nucléaire de Pyongyang", a notamment déclaré M. Hill à l'issue des négociations avec le vice-ministre russe des Affaires étrangères Alexeï Borodavkine.

    Bien que le progrès soit lent, la Russie et les Etats-Unis ne ménagent pas leurs efforts pour résoudre le problème.

    Quoi qu'il en soit, le sous-secrétaire d'État américain n'a pas pu citer la date éventuelle de la reprise des négociations à six suspendues depuis l'automne dernier en raison de divergences entre les Etats-Unis et la Corée du Nord.

    A l'époque, les Américains ont exigé que Pyongyang dévoile tous ses programmes nucléaires, alors que la Corée du Nord a réclamé son exclusion de la lite des pays soutenant le terrorisme.

    Il n'y a pas longtemps Pyongyang a présenté les documents sur son programme nucléaire et les parties discutent à présent des voies à emprunter pour poursuivre le dialogue.

    Selon M. Hill, à l'heure actuelle, la Chine, en tant qu'organisateur du dialogue à six, tente d'organiser une rencontre des chefs des délégations pour décider de la date d'un nouveau tour des négociations à l'issue des consultations avec tous les participants.

    Lire aussi:

    Qu’est-ce qui gêne la reprise des négociations à six sur la Corée du Nord?
    Comment Washington attise le militarisme en Corée du Nord
    Contacts Kim-Trump prévus: une chance de percée ou la reprise d’une longue routine?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik