Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Géorgie-Abkhazie: Moscou exhorte Tbilissi à signer un accord avec Soukhoumi

    International
    URL courte
    0 0 0

    Lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies vendredi, la Russie a exhorté la Géorgie à cesser ses provocations et à mettre un terme à l'accroissement de sa présence militaire dans la zone du conflit abkhazo-géorgien, rapporte le correspondant de RIA Novosti sur place.

    NEW YORK (Nations Unies), 30 mai - RIA Novosti. Lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies vendredi, la Russie a exhorté la Géorgie à cesser ses provocations et à mettre un terme à l'accroissement de sa présence militaire dans la zone du conflit abkhazo-géorgien, rapporte le correspondant de RIA Novosti sur place.

    "Nous avons appelé Tbilissi à renoncer à sa politique de provocations dans la zone du conflit abkhazo-géorgien, d'escalade de la tension et d'accroissement de sa présence militaire pour s'atteler au rétablissement de la confiance avec la partie abkhaze, en signant avant tout un accord de non-recours à la force et de rapatriement des réfugiés", a indiqué le représentant permanent de la Fédération de Russie auprès de l'ONU Vitali Tchourkine à l'issue de cette réunion du Conseil de sécurité, convoquée à la demande de la Géorgie.

    M. Tchourkine a aussi fait savoir que dans son intervention à la réunion du Conseil de sécurité, il avait déclaré que "dans toutes ses actions la Russie partait de la nécessité d'empêcher une nouvelle effusion de sang en Transcaucasie".

    Selon le diplomate, cette déclaration a été sérieusement accueillie par les membres du Conseil de sécurité.

    Lire aussi:

    Le Conseil de sécurité observe une minute de silence en mémoire de Vitali Tchourkine
    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    «Un an après sa mort, Vitali Tchourkine nous manque énormément»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik