Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Accord Russie-UE: Medvedev salue l'ouverture des consultations

    International
    URL courte
    0 01
    KHANTY-MANSIISK, 27 juin - RIA Novosti. Le président russe Dmitri Medvedev s'est réjoui vendredi à Khanty-Mansiisk, en Sibérie occidentale, du coup d'envoi donné par les les Vingt-Sept aux consultations sur un nouvel accord de coopération et de partenariat Russie-UE.

    "Je voudrais tout particulièrement féliciter l'Union européenne, qui a surmonté ses divergences internes et approuvé le lancement des pourparlers sur un nouvel accord avec la Russie", a-t-il déclaré en ouvrant le sommet Russie-UE.

    "Nous y voyons une possibilité de revenir sur de nombreuses positions et de fixer les axes de développement de nos relations futures, sans oublier ce que nous avons évoqué hier soir: nous ressentons vivement le besoin de coordonner avec l'UE nos efforts visant à relever les défis qui pèsent actuellement sur la situation internationale", a indiqué le président russe.

    "Au sommet de Sotchi (en mai 2006), nous avions convenu du principe d'un accord-cadre bref et pas trop détaillé. Il devrait prévoir la promotion progressive des accords de coopération sectoriels avec l'UE", a souligné M. Medvedev, se disant prêt à un dialogue franc.

    L'accord de coopération et de partenariat Russie-UE, qui a expiré en décembre dernier, a été automatiquement renouvelé pour un délai d'un an. Moscou et Bruxelles n'ont toujours pas été en mesure d'entamer de consultations sur un nouvel accord en raison des vetos successifs de la Pologne et de la Lituanie. Réunis le 26 mai dernier, les ministres européens des Affaires étrangères ont fini par donner leur feu vert à l'ouverture des consultations dont le premier round aura lieu le 4 juillet à Bruxelles.

    Lire aussi:

    UE: les nouvelles sanctions US contre Moscou adoptées sans l’accord de Bruxelles
    L’UE choisit-elle les bons partenaires pour en finir avec le terrorisme?
    « Les sanctions contre la Russie seront levées prochainement », selon un sénateur italien
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik