Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Le G8 préoccupé par le dossier nucléaire nord-coréen

    International
    URL courte
    Sommet du G8 au Japon (44)
    0 01

    Le problème de la dénucléarisation de la Corée du Nord préoccupe les chefs de la diplomatie des huit pays les plus industrialisés (G8), actuellement réunis dans la ville japonaise de Kyoto.

    KYOTO, 27 juin - RIA Novosti. Le problème de la dénucléarisation de la Corée du Nord préoccupe les chefs de la diplomatie des huit pays les plus industrialisés (G8), actuellement réunis dans la ville japonaise de Kyoto.

    Des préoccupations concernant les preuves fournies par Pyongyang concernant la suspension du programme nucléaire nord-coréen ont été exprimées par les membres des certaines délégations sous couvert d'anonymat.

    Le dossier nord-coréen devrait être le thème principal de la séance de vendredi.

    Suite à la transmission jeudi par Pyongyang à la Chine de la liste de tous ses programmes nucléaires, certains hommes politiques ont déclaré que cette démarche ne constituait que la première étape de la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

    Le chef de la diplomatie japonaise Masahiko Komura s'est montré réservé dans son appréciation des pas accomplis par la Corée du Nord, le sort des citoyens japonais enlevés par les services secrets nord-coréens dans les années 1970-1980 n'ayant toujours pas été éclairci.

    Selon la Secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice, "la déclaration de Pyongyang est insuffisante pour que les Etats-Unis normalisent complètement ses rapports avec cet Etat".

    Suite à la démarche de Pyongyang, le président américain George W. Bush a déclaré que les Etats-Unis levaient leurs sanctions commerciales unilatérales décrétées contre Pyongyang.

    Dossier:
    Sommet du G8 au Japon (44)

    Lire aussi:

    Comment Washington attise le militarisme en Corée du Nord
    Les USA avancent leurs conditions pour des négociations avec Pyongyang
    Pyongyang appelle la Corée du Sud à «faire le bon choix»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik