Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La moitié des européens sont contre l'UE (premier ministre luxembourgeois)

    International
    URL courte
    0 0 0
    BRUXELLES, 27 juin - RIA Novosti. Les gouvernements des pays de l'UE ne savent pas comment réconcilier les adversaires et les partisans de l'Union étant donné que les opinions sont partagées à égalité, est convaincu le premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker, un des hommes politiques européens les plus connus.

    Dans son appréciation, il se fonde sur le fait que plus de la moitié des Irlandais ont voté contre le Traité de Lisbonne à l'instar de plus de la moitié des Français et des Néerlandais en 2005 contre la Constitution européenne.

    Le refus irlandais pourrait créer une impasse juridique pour cette organisation comme ce fut le cas en 2005.

    ''L'opinion publique est partagée à égalité en deux groupes dans les pays membres de l'UE coexistent en Europe. Le premier est pour l'Union européenne, le second se prononce contre'', a dit M. Juncker dans une interview au journal luxembourgeois Tageblatt.

    "Les gouvernements ne connaissent pas les moyens susceptibles de réconcilier ces deux camps", a-t-il ajouté.

    "La confiance envers les hommes politiques a disparu", a ajouté Jean-Claude Juncker.

    Le traité de Lisbonne signé par les leaders de l'UE en décembre 2007 devrait entrer en vigueur en janvier 2009.

    A l'heure actuelle, 19 parlements des 27 pays membres ont ratifié ce traité.

    Lire aussi:

    Bruxelles annonce des «progrès suffisants» sur le Brexit
    Le Royaume-Uni refuse de régler les frais de 100 mds EUR pour son départ de l’UE
    L’UE promet d’accueillir l’Irlande unifiée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik