Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Union africaine: la crise alimentaire au menu d'une rencontre à Charm el-Cheikh

    International
    URL courte
    0 0 0
    LE CAIRE, 27 juin - RIA Novosti. La crise alimentaire mondiale et les conflits régionaux sont au centre d'une rencontre des ministres des Affaires étrangères de l'Union africaine (UE) qui s'est ouverte vendredi dans la ville égyptienne de Charm el-Cheikh.

    La réunion se tient dans le cadre des préparatifs du sommet africain qui débute lundi dans cette station balnéaire située sur la mer Rouge.

    Trente-trois des 53 Etats africains figurent sur la liste des pays les plus pauvres et les moins développés sur le plan économiques. De ce fait, ils sont les plus vulnérables face aux répercussions négatives de la flambée des prix alimentaires observée à l'échelle mondiale, indiquent les médias africains.

    200 millions Africains sont sous-alimentés, selon un rapport du Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies. En outre, la hausse des prix des produits alimentaires met en péril la stabilité politique du continent entraînant des troubles sociaux dans certains pays africains.

    L'augmentation des prix alimentaires en moyenne de 50% ces deux dernières années nécessite l'adoption de mesures urgentes à court et à long terme, a pour sa part déclaré le président de la Commission de l'Union africaine Jean Ping.

    "Il est nécessaire d'augmenter l'aide humanitaire, de lever les restrictions frappant les livraisons de produits alimentaires et d'adopter une série de mesures soutenant le secteur agricole en Afrique", a-t-il indiqué.

    L'Egypte, pays organisateur de la rencontre ministérielle, a de son côté avancé plusieurs initiatives en ce sens. Il a notamment proposé de renoncer à fabriquer du carburant à partir de produits agricoles.

    L'Egypte invite également à augmenter considérablement la production agricole en Afrique qui est à même de satisfaire complètement ses besoins alimentaires.

    Les ministres ont également discuté des problèmes "aigus" du continent dont la lutte contre la pauvreté et les épidémies, les droits de l'homme, l'enseignement, la santé et le règlement des conflits régionaux.

    Lire aussi:

    Macron digne héritier de la Françafrique
    La faim touche 108 millions de personnes dans le monde
    La Russie annule plus de 20 mds USD de dette des pays d’Afrique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik