Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Russie-Lituanie: Moscou ripostera à Vilnius (Douma)

    International
    URL courte
    0 0 0

    La Douma russe (chambre basse du parlement) examinera mercredi la déclaration concernant les agissements inamicaux et offensants de la part de l'Etat lituanien envers la Russie, a annoncé mardi devant les journalistes le vice-président de la Douma Oleg Morozov.

    MOSCOU, 1er juillet - RIA Novosti. La Douma russe (chambre basse du parlement) examinera mercredi la déclaration concernant les agissements inamicaux et offensants de la part de l'Etat lituanien envers la Russie, a annoncé mardi devant les journalistes le vice-président de la Douma Oleg Morozov.

    "La Douma examinera mercredi une déclaration sur la Lituanie qui devra être correcte, mais très ferme", a indiqué le vice-président de la Douma, ajoutant que cela portait sur "une décision absurde" toujours en vigueur en Lituanie conformément à laquelle la Russie devait reconnaitre l'occupation de la Lituanie par l'Union Soviétique pour la période de l'après-guerre jusqu'à l'indépendance de la République.

    De plus, le député a qualifié de "ridicule" et "d'offensante" la décision du parlement lituanien d'interdire l'utilisation des symboles soviétiques au même titre que les symboles nazis lors des manifestations de masse. "C'est blessant pour les gens qui, sous ces symboles, ont remporté la victoire contre l'Allemagne nazie", a-t-il fait remarquer.

    "Tout cela témoigne de la position inamicale des dirigeants lituaniens à l'égard de la Russie", a ajouté le député, précisant que la partie russe jugeait "discriminatoires" certaines restrictions imposées par la loi en Lituanie à l'encontre des citoyens et des entreprises russes.

    Lire aussi:

    Un soldat allemand tué lors d’exercices de l’Otan en Lituanie
    Les USA renforceront leur présence militaire en Lituanie
    La Présidente lituanienne appelle l’Occident à se préparer à une invasion russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik