Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Tadjikistan: lancement de la 2e tranche de la centrale hydro-électrique de Sangtouda

    International
    URL courte
    0 0 0

    Le groupe russe Inter RAO EES a solennellement lancé mardi la deuxième tranche de la centrale hydro-électrique de Sangtouda, au Tadjikistan, rapporte un journaliste de RIA Novosti sur place.

    Le groupe russe Inter RAO EES a solennellement lancé mardi la deuxième tranche de la centrale hydro-électrique de Sangtouda, au Tadjikistan, rapporte un journaliste de RIA Novosti sur place.

    Le président tadjik Emomali Rakhmon, le chef de l'administration du président russe Sergueï Narychkine, le ministre russe de l'Energie Sergueï Chmatko et le patron d'Inter RAO EES Evgueni Dod ont assisté à la cérémonie.

    La deuxième tranche de la centrale, tout comme la première lancée le 20 janvier dernier, générera 72 millions de kWh par mois. Avec le lancement des quatre tranches de la centrale, d'une puissance totale de 670 MW, la production annuelle du site de Sangtouda doit s'élever à 2,7 milliards de kWh.

    La mise en service de la première tranche de la centrale de Sangtouda avait été anticipée de trois mois à la demande d'Emomali Rakhmon pour remédier à la pénurie d'électricité au Tadjikistan, confronté à un hiver rigoureux. La centrale devrait fonctionner à plein rendement à partir de fin 2008 ou début 2009.

    La centrale de Sangtouda est située sur la rivière Vakhch, à 80 km au sud de Douchanbé, la capitale. Sa construction a débuté à la fin des années 1980, mais a été suspendue quelques années plus tard, faute de financement et en raison d'une guerre civile.

    En 2004, la Russie et le Tadjikistan ont signé un accord intergouvernemental portant sur l'achèvement des travaux dont le coût a été estimé à 720 millions de dollars. Il s'agissait d'un des plus gros projets d'investissements dans la CEI engageant la Russie et des compagnies russes.

    Lire aussi:

    Des terroristes préparant un attentat contre une base russe neutralisés au Tadjikistan
    Poutine et Erdogan inaugurent le chantier de la centrale nucléaire d'Akkuyu
    La construction de la centrale nucléaire stratégique russo-turque débutera en 2018
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik